13 décembre 2020

🎥 La rĂ©action des entraĂ®neurs

FC Nantes - Dijon FCO

Retrouvez les réactions de Patrick Collot et David Linares après le match de la 14ème journée de championnat opposant le FC Nantes au Dijon FCO.

Patrick Collot, entraîneur du FC Nantes

"Je suis satisfait de l'engagement et de l'état d'esprit du groupe. C'est un point très positif. Dans l'analyse du match, on a eu des situations intéressantes, mais on a manqué de maîtrise. C'est sur ce point qu'il faut travailler. On a eu des opportunités sur des coups de boutoirs. Quand on ne peut pas gagner, on ne doit pas perdre, même si c'était le dernier et qu'on espérait les trois points. Je ne me suis pas préoccuper du contexte. Je n'ai pas senti de souci dans la préparation du match.
Il fallait surtout rassurer notre dispositif défensif pour consolider et avoir un axe central plus costaud. Ca ne nous a pas empêcher de prendre un but, mais j'ai trouvé ça cohérent.
On a été plus cohérent en première période, même si on a eu plus d'occasions en deuxième mi-temps. Pourquoi, on est pas constants. Il faut travailler pour progresser. Avoir plus de maîtrise collective nous permettra de gérer les temps forts et faibles dans un match. Je sens beaucoup d'envie chez les joueurs, et parfois on se précipite.
Je ne peux pas vous dire qu'on est bien. Mais l'investissement des garçons me laisse de l'espoir pour l'avenir.
Je compte sur tout le monde. J'ai fait des choix pour commencer le match et terminer pour essayer de faire la différence. Je ne réfléchis pas à savoir s'ils viennent du centre de formation. On va jouer tous les trois jours. J'ai besoin de tout le monde. Il faut s'appuyer sur tout le groupe.
Il doit aussi se dégager de la personnalité de certains joueurs. Ca fait partie du caractète des joueurs. J'espère que des aboyeurs vont apparaître. Il y a des joueurs qui sont investis... mais il faut que les autres se révèlent aussi.
J'ai changé l'organisation. J'espère que l'état d'esprit collectif va aussi progresser. Il faut garder l'état d'esprit pour aller de l'avant. Je discute beaucoup avec les joueurs pour essayer de les mettre dans les meilleures disposition.
Pour pénalty sur faute, c'est normal. Ce qu'on ne comprend pas, c'est qu'on a pris des pénalty pour beaucoup moins. Pourquoi il n'y a pas pénalty ? Je ne sais pas. Ce sont les arbitres qui prennent la décision et on ne comprend pas. C'est comme ça.
J'espérais un meilleur résultat. Dijon a su saisir sa chance et a fait un match intéressant. On va prendre un point et continuer à avancer dans ce championnat."

David Linarès, entraîneur du Dijon FCO

"Je pense que l'ensemble de la rencontre, le point me paraît équitable. La première période me laisse un goût amer. Je retiens le visage plus conquérant en deuxième période. On s'est dit des choses à la mi-temps. Si on veut continuer à grapiller des points, il faut continuer sur notre lancée. La deuxième mi-temps est plus en phase avec ce projet.
On a été surpris par la façon de jouer de Nantes. On a eu beaucoup de possession. On n'était pas dans le bon rythme. On y travaille à l'entraînement. Je retiens la deuxième mi-temps, plus en phase avec nos principes de jeu.
On a insisté sur le dynamique de groupe. On avait des absents pour blessure et suspension. Je suis content pour Moussa Konaté qui ouvre son compteur à Dijon. J'espère que ce sera contagieux aux autres joueurs. Marquer, pour un attaquant, c'est primordial. On a eu beaucoup de centres. Son profil peut être intéressant sur ces situations. C'est bon pour la confiance.
Sur le deuxième pénalty, je n'ai pas revu la situation. Pour l'instant, on a beaucoup de pénalty contre nous. Je fais confiance à l'arbitre. Il était bien placé.
Il faut maintenant trouver de la fraîcheur mentale pour la répétition des matches.
Notre chemin, c'est de sortir de cette zone rouge et d'avoir un matelas de points. On sait que la route est encore longue."


FC Nantes 1-1 Dijon FCO

14ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 13 décembre 2020, 15h
Stade de La Beaujoire


Par F.C. et L.L.


×