16 décembre 2020

🎥 La réaction des entraîneurs

Stade de Reims - FC Nantes

Retrouvez les réactions de David Guion et Patrick Collot après le match de la 15ème journée de championnat opposant le Stade de Reims au FC Nantes.

Patrick Collot, entraîneur du FC Nantes

"Je n'arrive pas à m'expliquer ces 15 minutes où on prend trois buts. Dans l'analyse du match, on fait une bonne première mi-temps, bien en place, en empêchant Reims de jouer. Et on marque ce but.
On fait une bonne entame de deuxième, mais on ne marque pas. On encaisse trois buts, on réussit à en mettre un. Ca fait deux fois qu'on mène et on ne réussit pas à conserver notre avance. Il faut encore travailler notre secteur défensif, où on est fébriles par moments.
Quand on a les occasions dans ces matches, c'est dommage de ne pas mettre le deuxième but. On n'a pas su être suffisamment tueur.
On va continuer à travailler, analyser. Les joueurs ont bien abordé ce match, mais on a eu un quart d'heure de flottement qui gâche tout. On est abattu, mais si ça nous arrive, c'est aussi qu'on est responsables. Il faut agir sur nos responsabilités. C'est collectif. Ce n'est pas que la défense. Il faut analyser et préparer les matches qui arrivent.
Je trouve que par rapport à dimanche, on a été en nets progrès. On a su aller chercher Reims plus haut. Après comment expliquer ce quart d'heure. Je n'ai pas de réponse pour le moment. On a certainement des faiblesses, il faut les gommer le plus rapidement possible. On se bat pour le maintien. On doit en avoir conscience. Je ne réalise pas comment on a fait pour perdre ce match. Maintenant, quand on a dit ça...
Je vais garder le positif pour avancer, et analyser ce quart d'heure où on a été absents. C'est impensable. On a des choses à corriger. Et on doit vite basculer sur Angers, un match important pour nous.
Les pénaltys, j'en ai parlé la semaine dernière. Le ballon va au coude, l'arbitre siffle... je ne sais pas le pourquoi du comment mais on ne va pas en discuter toutes les semaines. Ce serait bien qu'on soit aussi avantagés à ce niveau.
On a le match en main, on est plutôt entreprenants, et puis tout s'écroule. Il faut que j'analyse et que je vois avec mon groupe. Quand on est dans une situation difficile, toutes les équipes font des erreurs. A moi de trouver comment faire le moins d'erreurs possible. Le championnat ne s'arrête pas aujourd'hui. Il faut se relever, et vite, pour faire face à cette situation."

David Guion, entraîneur du Stade de Reims

"Les joueurs ont eu cette force que je réclame. C'était un match très difficile. On restait sur deux matches très difficile à domicile. On a fait une entame de match bonne avec une équipe faite pour tenir le ballon. On a très mal apprécié la trajectoire du ballon sur ce coup-franc. Les Nantais n'en demandaient pas tant. A la mi-temps, on a ré-insisté sur notre projet de jeu et notre agressivité. En début de deuxième, Nantes a été à la limite. L'entrée de Mathieu Cafara a fait du bien. On a su égaliser et prendre le dessus. Là, on a vu une équipe qui allait de l'avant. On aurait pu mettre le 4-1. On prend un but casquette ensuite qui ne nous permet pas de vivre une fin de rencontre tranquille.
La victoire fait du bien. Le scénario est intéressant pour mon équipe. On marque trois buts, par nos trois attaquants. C'est bon pour la confiance. On a passé quatre matches sans marquer. Il faut insister et leur dire qu'on est dans la vérité en travaillant. Il faut maintenant être plus constant dans une partie. On a encore des sautes.
Petit à petit, on va reprendre de la confiance. C'est pour ça que je regrette le deuxième but nantais. Avec les espaces, on aurait pu faire quelque chose de mieux. "


Stade de Reims 3-2 FC Nantes

15ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Mercredi 16 décembre 2020, 19h
Stade Auguste Delaune


Par F.C. et J.J.