05 mars 2021

''On travaille aussi pour nous''

N2 - Julien Olmos

Capitaine de la réserve jaune et verte lors du match de reprise au Puy Foot 63 la semaine passée, Julien Olmos (19 ans), revient sur l'actualité de son équipe marquée par le nouvel arrêt de la compétition, ainsi que sur cette saison particulière qui reste toujours aussi importante dans l'apprentissage et la formation. Entretien.

Julien, quatre mois après son dernier match officiel, l'équipe a effectué son retour au jeu la semaine dernière. Quel était l'atmosphère sur ce week-end ?

Julien OLMOS, milieu de terrain du FC Nantes : "On avait eu la chance de pouvoir se confronter en amical à d'autres clubs professionnels comme Angers SCO ou le FC Lorient, ce qui avait permis de retrouver quelques sensations de match. Mais bien sûr que ce retour au jeu officiel a sonné comme une très bonne nouvelle pour nous les joueurs et pour le staff. Travailler au quotidien, avec un but le week-end, c'est forcément mieux. On était déterminé à revenir sur les terrains. Dans nos têtes, ça correspondait presque à un deuxième début de saison."

En quoi le travail réalisé les quelques jours qui ont précédé cette rencontre, a-t-il été différent des semaines précédentes ?

"Au début de la semaine, nous nous étions fixés des objectifs par rapport au week-end, ce qui est logique. On avait vraiment insisté sur ce mode "compétition" à retrouver au plus vite et ce, dès l'entraînement. Ça s'est vu lors des séances, avec beaucoup d'intensité et j'ai vraiment senti qu'on avait grimpé d'un niveau sur la concentration, la détermination. Concernant la préparation, évidemment on ajusté l'aspect tactique, bien plus que lors des semaines précédentes."

As-tu senti le staff encore plus exigent avec vous ?

"Oui, tout était plus strict, avec encore plus de rigueur. Le coach a demandé davantage de concentration et c'est normal."

Face à un adversaire de qualité, l'équipe a malheureusement craqué en quelques minutes après l'heure de jeu. Qu'as-tu pensé de la prestation collective ?

"Le Puy était effectivement un bel adversaire car la montée en National, c'est leur objectif. Pour nous, se remettre dans le bain de la compétition face à cette équipe, c'était plus qu'intéressant afin de voir si sur les quelques mois d'arrêt, on avait bien travaillé. Physiquement, tout le monde était bien. Après, durant le match, on a eu quelques moments plus compliqués mais je pense que dans l'ensemble, on a fourni un bon match. C'est dommage d'avoir pris ces deux buts en quelques minutes et d'avoir craqué. Mais ça se joue sur des détails."

Tu étais capitaine pour cette rencontre. Une première pour toi en N2. Comment as-tu vécu cette confiance accordée ?

"Bien évidemment ça m'a fait plaisir et c'est une marque de confiance de la part du staff, du coach. Après, j'essaie de ne pas changer ma façon de jouer, ma manière de me comporter sur le terrain. J'avais eu la chance de connaître ça à quelques reprises en étant plus jeune. Il faut savoir se montrer exemplaire et surtout, encourager ses coéquipiers."

Cette saison est particulière mais tout le monde le sait, dans un club professionnel, elle va tout de même compter dans le cursus de la formation...

"Oui, au niveau du championnat, la saison est compliquée. Mais par rapport à un club amateur où il peut y avoir moins d’objectifs personnels, on sait qu'on travaille pour nous, avec le groupe professionnel en vue. Il faut donc garder cette rigueur. S'il y a un peu moins d'objectifs collectifs, les objectifs personnels restent intacts."

La FFF a annoncé jeudi l'arrêt des compétition. On imagine que pour le groupe, c'est à nouveau une grande déception...

"C'est vrai, c'est un coup dur. Lorsqu'on appris que le championnat reprenait, tout le monde était très heureux. On a perdu notre match en retard au Puy et on avait déjà hâte de se rattraper lors du prochain week-end à Bourges. Ce n'est pas facile à digérer mais il faut l'accepter."

Par M.G


Partenaires de la National 2

Partenaires des U19 et U17 Nationaux
Macron

Partenaires de l'École de Football
Macron

×