02 avril 2021

🎥 ''Le maintien passe par de bons rĂ©sultats Ă  la maison''

Antoine Kombouaré

Présent face aux médias ce vendredi midi, Antoine Kombouaré a fait le point à deux jours de la rencontre disputée à La Beaujoire, face à l'OGC Nice (11ème). Pour l'entraîneur du FC Nantes, cette rencontre devant les Aiglons n'aura rien de facile mais il espère voir son équipe être capable de l'emporter et surtout renouer avec un succès à domicile.



LE POINT SANTÉ

Antoine KOMBOUARÉ : "Renaud Emond sera absent. Il l’a été toute la semaine pour un souci à la cheville (entorse). Il a repris l’entraînement mais travaille à l’écart du groupe. On peut compter sur les retours de Fabio et de Sébastien Corchia. Ils sont avec nous. Après, ce sont des joueurs qui n’ont pas joué depuis longtemps, surtout Fabio. Mais ils sont aptes. On fera un dernier entraînement demain et on verra ensemble. C’est tout de même une très bonne nouvelle. J’attendais leurs retours. Ils sont malgré tout en manque de rythme mais c’est bien de les voir s’entraîner, intégrer le groupe, être prêts au cas où on aurait besoin d’eux. Je suis sûr que sur la durée, ils vont nous apporter beaucoup."

LA TRĂŠVE INTERNATIONALE

"On va voir dimanche si cette trêve a été bénéfique. On peut souvent tirer des conclusions après le premier match, suite à une reprise. Parfois, on peut se dire que ça aurait été mieux d’enchaîner, parfois non. Mais on l’a vu face au Paris SG, c’était après une trêve et on s’était dit qu'elle nous avait fait beaucoup de bien. Surtout qu’on avait perdu juste avant, devant Reims.
Là, on a pu travailler tactiquement, physiquement. On a remis un coup sur la partie physique pour finir à fond cette saison. La reprise a eu lieu lundi matin, avec une longue semaine de travail mais c’est une bonne chose. Il fallait travailler et faire attention de ne pas trop en faire pour que les joueurs soient frais dimanche face à Nice."

GAGNER À LA BEAUJOIRE

"Les joueurs sont prêts. On a envie de réparer, de corriger ce qu’on ne fait pas bien à domicile en ce moment. On veut se réapproprier La Beaujoire et faire comprendre à l’adversaire que ce n’est pas facile de "rentrer chez nous". Il nous reste quatre matches à domicile. Le maintien, ça passe par de bons résultats à la maison et il faut être conquérant dans notre enceinte, retrouvez le goût de la victoire à domicile. Je suis persuadé que notre maintien passe par là."

LA DISETTE À DOMICILE

"Il y a plein de paramètres. Mais c’est aussi le lot de pas mal d’équipes, par rapport aux années précédentes avec l’appui du public, le rôle joué par le 12ème homme. Beaucoup d’équipes gagnaient à domicile et aujourd’hui, ce n’est plus vraiment le cas. C’est un peu plus dur mais ça ne doit pas être une excuse. Le mental aussi fait défaut. Même s’il faut retenir les bonnes choses. Depuis qu’on est là, on a toujours réussi à mener au score chez nous, mais sans pouvoir le garder, la faute notamment à un deuxième but qui n’arrive pas."

L’ENTENTE SIMON – KOLO MUANI

"Ce sont deux joueurs très complémentaires, qui ont envie de jouer ensemble et qui se cherchent souvent sur le terrain. Surtout, ils peuvent faire mal aux défenses adverses. Les avoir tous les deux devant, ça offre un pouvoir offensif important. On l’a vu contre Paris, notamment, même avec cinq défenseurs. Les deux pointes ont été capables de faire mal. Ça peut aussi faire peur et empêcher l’adversaire d’attaquer en nombre. Aujourd’hui, ces deux garçons sont surtout efficaces."

RANDAL KOLO MUANI ET ALBAN LAFONT DE RETOUR DE L'EURO ESPOIRS

"Tous les deux vont très bien. Ils sont rentrés hier de sélection mais ne se sont entraînés que ce matin avec nous. Ils sont un peu fatigués mais c'est de la bonne fatigue. Ils ont joué trois matches sur un espace de temps très court mais à la clé, il y a cette qualification et de la confiance engrangée. Ils sont prêts à faire la fin de saison avec nous."

MOSES SIMON

"À mon arrivée, j’ai regardé pas mal de matches. J’avais déjà en tête le système que je voulais mettre en place et que je souhaitais aligner. À partir du moment où vous faites jouer des joueurs et qu’ils se montrent efficaces, bien sûr qu’ils retrouvent le sourire, la confiance. Maintenant, ce qui m’intéresse, c’est toujours le match d’après. Simon continue à être performant et j’espère qu’il pourra tirer ses coéquipiers vers le haut et qu’il marquera encore et encore. On a besoin de ça aujourd’hui, très clairement. Il faut être capable d’en marquer plus, du moins, un de plus que l’adversaire."

L’OGC NICE

"Ils ont besoin de points pour aller chercher leur maintien. C’est une équipe qui va venir avec de la confiance suite au dernier succès obtenu devant l’OM avant la trêve. Je m’attends à un match très compliqué. Les Niçois aiment avoir le ballon, imposer leur jeu et donner le tempo. C’est leur philosophie de jeu et ils vont vouloir nous l’imposer. Il faudra les bousculer, faire déjouer leurs attaques placées. Ils ont aussi des joueurs très efficaces comme Gouiri, qui compte aujourd’hui 12 buts et 6 passes décisives. Il y a aussi des éléments comme Rony Lopes, Alexis Claude-Maurice… Leur principale qualité, ça reste de bien garder le ballon.
Sur le plan défensif, ils ont aussi pu compter sur les retours de Todibo et Saliba. Nice s’appuie aussi sur un gardien expérimenté avec Benitez. Il est bon sur sa ligne, est adroit dans le jeu au pied.
Ça reste une belle équipe, qui compte deux victoires et un nul lors des trois derniers matches. Avec sept points sur neuf, ils sont mieux. Il faudra faire un très grand match dimanche car cet adversaire est redoutable.
Il y a eu des gros investissements réalisés l’été dernier mais les résultats n’étaient pas ceux espérés et ça a coûté la place de Patrick Vieira. Ils visaient au moins la Ligue Europa. Mais on ne sait jamais. J’espère surtout qu’ils seront performants après notre confrontation."

TENIR SUR LA DURÉE DU MATCH

"Il faut aussi faire comprendre aux entrants que lorsqu’ils rentrent, il faut apporter plus. Sur le dernier match face à Lorient, les trois entrants auraient pu faire beaucoup, beaucoup mieux. On a vu ça avec la vidéo.
Normalement, avec moi et on travaille en ce sens, les premiers défenseurs sont les attaquants. Mais les premiers attaquants, ça part du gardien de but, avec ses défenseurs. Ce sont eux qui lancent les offensives. Quand les attaquants doivent à la fois attaquer et défendre, il y en a de moins en moins qui finissent les matches dans les grands championnats. Car ils travaillent beaucoup. En travaillant vraiment, ils ne finissent pas les rencontres. On a de très bons joueurs sur le banc et c’est une force. Ces derniers doivent venir achever le travail. En ayant notamment la chance d’avoir quatre attaquants de très bon niveau, il faut s’en servir. Ça doit être un plus."



FC Nantes - OGC Nice

31ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 4 avril 2021, 15h
Stade de La Beaujoire

Par M.G & J.J


×