15 avril 2021

''Je vis au jour le jour sans trop me poser de questions''

Roxanne Manceau

À 19 ans, Roxanne Manceau continue de gravir les échelons au FC Nantes. Arrivée en 2013 du côté de la Jonelière, la native de Nantes évoque avec nous son évolution sous la tunique jaune et verte et ce notamment, avec l'effectif D2F. Rencontre !

LES DÉBUTS DANS LE FOOTBALL

Roxanne MANCEAU : "J'ai commencé le football à l'âge de 7 ans au FC Bouaye, un club proche de chez moi. Le foot est une histoire de famille. Mon père et mon frère pratiquer aussi ce sport donc j'étais assez présente au bord des terrains à les regarder. Je jouais souvent avec mon frère à la maison. Pour la petite histoire, ma sœur faisait du basket donc j'ai longtemps hésité entre les deux. J'ai finalement choisi le football."

LE JOUR OĂ™...

"J’ai rejoint le FC Nantes en U12, c’était en 2003 si je ne me trompe pas. En 2011, le règlement concernant le football féminin à évolué et j'ai appris que je ne pouvais plus jouer avec les garçons. Donc je suis venue faire des entraînements avec le FC Nantes. La section féminine venait tout juste d’être créée et ça se passait bien. J’ai voulu poursuivre. Au début, j'étais déçue d'arrêter avec les gars, mais une fois la saison commencée avec Nantes, la motivation était revenue (rire)."

LES PREMIERS PAS

"J'ai été très agréablement surprise par la Jonelière. J’y ai découvert un cadre boisé, avec beaucoup de verdure. On peut dire que les installations sont idéales pour jouer au football et prendre du plaisir."

LE POSITIONNEMENT

"Sur le terrain, je joue en défense. Soit en tant que défenseure centrale ou alors comme latérale. Fut un temps, je jouais aussi en tant que sentinelle et j'alternais entre milieu de terrain et la défense. Mais plus maintenant. Aujourd’hui, je reste polyvalente, mais uniquement sur la ligne défensive."

SON STYLE DE JEU

"Alors mon style de jeu… (petit moment de réflexion). Je ne sais pas trop comment le décrire. Je pense que j’ai un jeu assez "calme ", c’est-à-dire que j'essaye toujours de relancer court et propre. J’essaye égaiement d’avoir un jeu réfléchi et d’être toujours dans l’anticipation de ce qu’il va se passer sur le terrain lors de l’action."

L'ÉCOLE

"Concernant les études, je suis en 1ere année de Fac, en Économie Gestion, parcours international. J’ai donc plusieurs cours entièrement en anglais. Je ne sais pas exactement ce que je veux faire plus tard. J'hésite encore entre plusieurs domaines comme les ressources humaines ou la gestion. Je n’ai pas encore arrêté ma réflexion à ce sujet."

LA FAMILLE

"Ma famille m'a toujours accompagné et je sais que je peux compter sur elle. Je suis toujours assez "libre" de faire mes propres choix. Toute ma famille a confiance en moi. D'ailleurs, j'habite toujours chez mes parents donc je suis très proche d'eux. Être au quotidien avec ses parents, ça c’est cool !"

UNE MONTÉE EN D1

"Je le vis au jour le jour sans trop me poser de questions. On verra bien ce qu'il se passera même si avec les conditions actuelles et cette incertitude, c'est assez frustrant. Mais il faut être patiente ! Après, on a quand même la chance de s'entraîner, donc il faut aussi voir le bon côté des choses, ce sont des entraînements qui permettent de continuer de travailler et de progresser. De plus, les joueuses expérimentées apportent beaucoup au quotidien aux jeunes donc c’est bénéfique pour notre progression !"

Par M.E


Partenaires Principaux
Vivacy Macron

Partenaires Officiels
Shell Crédit Mutuel La Belle Equipe Charnel Fruits Minoterie Bourseau Vite Mon Marché AJP Immobilier Les Toits de Fred

×