25 avril 2021

Une victoire au mental !

RC Strasbourg - FC Nantes (1-2)

Après une première mi temps compliquée, les Jaunes ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser le RC Strasbourg après un deuxième acte plus convaincant (1-2) ! Nantes n'a jamais lâché, l'opération maintien est lancée.

Après trois revers de rang, les Jaune et Vert souhaitent mettre un terme à cette mauvaise série actuelle et surtout se relancer en réalisant un coup ici, au Stade de la Meinau face au RC Strasbourg.

Première mi-temps

Alignés en 4-2-3-1 avec deux changements par rapport à la rencontre de la semaine passée devant l’OL (Corchia et Appiah titulaires), les hommes d'Antoine Kombouaré font face au pressing adverse en début de partie. Les locaux sont d’ailleurs les premiers à se montrer dangereux. Il faut un bon retour d’Appiah devant Thomasson (2’). Du côté nantais, on passe beaucoup par le côté gauche, avec notamment le duo Appiah – Simon. Il faut attendre le premier quart d’heure pour voir les Jaunes se projeter davantage vers le but de Sels. Coulibaly, finalement hors-jeu, s’offre une première opportunité (13’). Quelques instants plus tard, Liénard est contré de justesse par le dos de Castelletto, qui se jette devant le gaucher (17’). Les duels sont engagés et M. Buquet ne tarde pas à sortir les premiers avertissements. Les deux formations commettent quelques imprécisions et sur l’une d’elles, le RCSA n’est pas loin d’ouvrir la marque. Mais Lafont, d’une superbe parade, dit non à Ludovic Ajorque (26’). Lafont, vigilant une nouvelle fois après un coup franc frappé par Liénard et détourné par Blas. Le portier jaune et vert a le temps de revenir sur ses pas pour détourner la tentative qui prenait le cadre (30’). Les coéquipiers de Nicolas Pallois ont du mal à se sortir de l’emprise strasbourgeoise. La formation emmenée par Thierry Laurey cherche beaucoup la latéralité pour écarter le bloc adverse, sans succès. Jusqu’à ce centre millimétré de Carole vers Ajorque. Situé dans le dos de Castelletto, l’attaquant réunionnais ne se fait pas prier pour battre Lafont d'une tête puissante à bout portant (1-0, 43’). On en reste là pour cette première mi-temps.

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, Nantes se doit de réagir. Chirivella (52’) déclenche le tout premier tir nantais de la rencontre, détourné par Sels. Sur le corner qui suit, le ballon part en cloche dans la surface. Castelletto, seul au second poteau saute dans le bon timing aux six mètres pour tromper Sels (1-1, 53’).

Ce but vient récompenser les bonnes intentions nantaises depuis le début de cette deuxième période. Le match s’emballe un peu et Lafont, encore lui, repousse une frappe enroulée du pied gauche d’Aholou (58’). Dans la foulée, c’est au tour de Sels de s’illustrer en déviant le centre fort de Kolo Muani alors que Simon attendait le cuir de l'autre côté (60’). Les espaces sont de plus en plus visibles entre les lignes et les deux équipes essaient de prendre le dessus. Blas tente sa chance depuis l'extérieur de la surface. Sur son bon pied, il enroule mais Sels lit bien la trajectoire (74’). Plus incisifs, les Canaris vont exploiter une relance rapide à la main d’Alban Lafont. Chirivella, servi, accélère et remonte une grande partie du terrain. Le milieu espagnol fixe puis lance Simon dans la surface. Le Nigérian décale alors Blas devant Sels. Le numéro 10 du FC Nantes pousse le ballon dans les buts strasbourgeois (1-2, 77’) !

Les Nantais, devants au tableau d’affichage, font ensuite preuve de solidarité à l’image d’Andrei Girotto, entré quelques secondes plus tôt avant de réaliser un tacle plein d’autorité sur Ajorque (83’). Les minutes défilent (lentement) et M. Buquet finit par libérer les Jaune et Vert !

Pourtant malmenés dans le premier acte, les Nantais se sont battus pour inverser la tendance et repartir avec les trois points de la victoire. Prochain rendez-vous pour les Jaune et Vert, dès dimanche après-midi (15h), sur la pelouse du Stade Francis-le-Blé de Brest. Un nouveau déplacement très important à bien négocier.



LES CHIFFRES CLÉS

1

En retard sur l'ouverture du score strasbourgeoise, Jean-Charles Castelletto s'est cette fois-ci retrouvé dans le bon tempo pour remettre les siens à hauteur des joueurs du RCSA. Bien placé au second poteau sur le corner, il a parfaitement catapulté le cuir dans les buts désertés par Sels (53'). Un premier but en jaune et vert, qui a totalement relancé l'équipe quelques minutes après le retour des vestiaires.

2

Les Jaune et Vert ont remporté 2 de leurs 3 derniers déplacements en Ligue 1 Uber Eats (1 défaite), soit autant que lors de ses 15 précédents (5 nuls, 8 revers).

5

Le FC Nantes a remporté 5 de ses 8 déplacements à Strasbourg en Ligue 1 au 21e siècle (3 défaites), soit l’adversaire chez qui il s’est le plus imposé dans l’élite sur la période.

18

À l'issue de cette victoire, les Jaune et Vert ont gagné une place au classement. La lutte sera intense pour tenter de décrocher le maintien dans l'élite. Actuels 18èmes, les hommes d'Antoine Kombouaré comptent le même nombre de points que le Nîmes Olympique (19ème) et possèdent 4 points de retard sur le FC Lorient (17ème). Tout reste à faire !

100

Entré en jeu en fin de partie et auteur d'une rentrée pleine d'autorité, Andrei Girotto a pris part à son 100ème match en Ligue 1 Uber Eats sous la tunique du FC Nantes ! Une barre symbolique franchie avec un précieux succès à la clé.



C'EST DIT !

Antoine KOMBOUARÉ (entraîneur du FC Nantes), après la rencontre : "Il y a de la satisfaction parce que c'était très mal embarqué. On a fait une première mi-temps calamiteuse. On a su réagir (...) Je trouve que c'est une victoire méritée. Les joueurs sont toujours là. On va rencontrer des difficultés mais ils ont envie de gagner, de se révolter."



LA FEUILLE DE MATCH

RC Strasbourg - FC Nantes : 1-2 (1-0)

34ème journée de Ligue 1 Uber Eats - saison 2020-2021
Dimanche 25 avril 2021 - Coup d'envoi donné à 15h
Arbitre central : M. Ruddy BUQUET
Stade de la Meinau
BUTS : Ajorque (43’) pour Strasbourg; Castelletto (53’), Blas (77') pour Nantes.
Avertissements : Djiku (17’) à Strasbourg; Chirivella (16’), Louza (22’), Castelletto (58') à Nantes.


Composition du RC STRASBOURG :
Sels - Caci, Mitrovic (C), Djiku, Carole - Aholou, Liénard (Chahiri, 83'), Sissoko (Bellegarde, 68’) - Thomasson - Ajorque, Diallo (Sahi, 80').
Coach : Thierry LAUREY

Composition du FC NANTES :
Lafont (C) - Corchia, Pallois, Castelletto, Appiah - Louza (Pereira de Sa, 90'), Blas (Girotto, 82'), Chirivella, Simon (Coco, 80') - Coulibaly, Kolo Muani.
Coach : Antoine KOMBOUARÉ



Par M.G


×