09 mai 2021

''Une attitude remarquable de l'ensemble du groupe''

Tanguy FĂ©tiveau

Après l'annonce d'une saison blanche pour la D2F, Tanguy Fétiveau, l'entraîneur de la formation jaune et verte, revient pour fcnantes.com sur cette décision prise il y a plusieurs jours maintenant. Pour le technicien nantais, cette dernière se doit d'être respectée. Tanguy Fétiveau en profite également pour saluer le super état d’esprit de ses troupes. Entretien.

Tanguy cette fois-ci, c'est bel et bien terminé, la décision d’arrêter définitivement les compétitions pour le monde amateur ayant été prise il y a quelques jours...

Tanguy FÉTIVEAU : "Je pense que c'était louable de tarder si l'intention était de reprendre, c'est mon interprétation. Maintenant, il faut vraiment se faire une raison. C’est dommage que tous les partenaires n'aient pas été associés à la décision. Elle a été prise en "entre-soi" si je peux m’exprimer ainsi. Si le Comité Exécutif de la FFF a estimé qu'il fallait arrêter, c'est qu'ils avaient les éléments pour trancher. Aujourd'hui, il y a juste à respecter ce qui vient d'être décidé."

Comment cette décision a-t-elle été vécue par le groupe ?

"Il y a eu un peu de déception et à la fois le soulagement de passer à autre chose. Cela faisait déjà quelques semaines que l’on sentait la décision arriver donc il y avait un petit peu cette "épée de Damoclès" au-dessus des têtes de tout le monde. Ça devenait compliqué d'avancer sans visibilité. Oui, il y a de la tristesse et de la déception parce que malgré tout, c'est une saison sur laquelle on travaille tous (staff et joueuses) depuis plus d’un an. Il y a eu beaucoup d'investissement donc forcément la déception de ne pas pouvoir aller au bout. L'histoire aurait pu être belle mais ça sera pour la saison prochaine."

Quels ont été tes premiers mots envers ton groupe ?

"Je leur ai témoigné toute mon admiration pour leur capacité d'investissement et d'engagement durant tous ces mois d'entraînement. Sans compétition et sans la certitude de reprendre, il y a eu une attitude remarquable de l'ensemble du groupe. C'est à noter. Et puis, j’ai tenu à les alerter sur le fait qu’il nous restait encore un bon mois de travail pour préparer la saison prochaine, qu’il ne fallait pas faire n'importe quoi suite à notre déception."

Quelle sera l’organisation du travail lors des prochaines semaines ?

"Dans un tel contexte, nous allons décharger un petit peu le volume et la charge de travail. Il n’y a pas de raison de rester sous pression comme si on allait reprendre ou jouer le week-end. Donc nous avons décidé de garder une pratique régulière intensive pour maintenir un niveau d'entraînement et repartir de moins loin à la reprise. Le deuxième objectif est de bien vivre cette fin de saison tous ensemble, dans le même état d'esprit et pour ça, il faut garder un investissement et de l'intensité en séance sinon ça se déliera."

Comment se dessine cette reprise de la saison 2021-2022 ?

"Les objectifs seront les mêmes, les moyens aussi. Il faudra travailler pour améliorer avec parcimonie ce groupe pour essayer de gagner encore un étage d'un point de vue sportif, tout en gardant un équilibre, une osmose entre les différents profils. C’est l’un de nos défis, améliorer le niveau sportif du groupe avec quelques arrivées tout en conservant la ligne directrice au niveau de l'état d'esprit qui était la nôtre cette année."

Les supporters sont déçus de ne pas vous avoir vu évoluer au Stade Marcel-Saupin. Quel message as-tu pour eux ?

"Je ne dirai pas que c'est mon plus grand regret mais lorsque je dis que l'histoire aurait pu être belle, c'est que j'ai cette croyance, peut-être naïve, que nos matches à Marcel-Saupin, auraient pu lancer quelque chose… Recevoir Saint-Malo aurait pu être un bel événement fondateur comme il y en a eu par le passé pour la section féminine. Ça aurait pu être une année avec des dates marquantes dans l'histoire de la section, avec un réel engouement qui s'installe autour de cette formation. J'espère que ce n’est que partie remise, que l'engouement qu'on a pu déceler sur les réseaux sociaux et lors des premiers matches puissent être une réalité de nouveau l'an prochain. La section féminine du Club est un beau projet et je crois que ça mérite qu'on s'y intéresse, qu'on s'enthousiasme en tant que supporter du FC Nantes".

Par M.E et M.G


×