30 mai 2021

La réaction des entraîneurs

FC Nantes - Toulouse FC

Retrouvez les réactions d'Antoine Kombouaré et Patrice Garande, après le match retour des barrages de Ligue 1 Uber Eats.



Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes

"Soulagement, fierté... c'est la première fois que je suis heureux après une défaite ! On passe par un tout tout petit trou. Je ne l'avais jamais vécu. On a eu très peur. Si on est passés, c'est grâce à nous. La pression, tétanisés par l'enjeu... on n'a pas abordé le match de la bonne manière. C'est comme une finale... on a perdu, mais ce n'est pas l'essentiel.
C'est à l'image de notre saison et de ces joueurs. C'est une saison incroyable. C'est la récompense de leur travail. Ils ont beaucoup souffert. Je pense que les joueurs ne voudront pas revivre.
Ce match est à l'image de ce qu'ils ont vécu dans la saison.
Honnettement, si j'avais écouté mes proches, je ne serais pas venu. Mais c'est mon club de coeur, à qui je dois tout. J'aurais très mal vécu si j'avais amené ce club en Ligue 2. On a souffert jusqu'au bout, ça a été très intense. Je n'ai pas souvenir d'avoir vécu une telle intensité. On est pas passé très loin de la catastrophe. On est soulagés, et surtout très fiers de ce qu'on a fait.
C'est le travail des joueurs. Je ne joue pas. Je mets des choses en place... un cadre, l'envie de faire des efforts ensemble... à l'arrivée, on a retrouvé une équipe. C'est leur travail et leur investissement.
Je n'ai jamais douté. Mais on a eu des gros soucis. Ca a été chaud parfois. Mais c'est le vie d'un groupe. Ce qui est important, c'est qu'on a avancé ensemble. Tout le monde était là. Pas de blessés, tous voulaient donner un coup de main.
J'ai envie de continuer. Il faut tirer les conclusions et les enseignements de cette saison. Je ne veux plus revivre ça.
Je suis fatigué. Je n'ai qu'une envie, c'est retrouver ma famille.
On est fiers du travail accompli, mais c'est un travail de fou, un petit miracle. Je ne suis pas seul, j'ai un staff.
Aujourd'hui, je veux prendre des vacances."

Patrice Garande, entraîneur du Toulouse FC

"Je me demande comment on ne peut pas siffler pénalty... j'aimerais qu'on m'explique l'utilisation de la VAR. C'est un scandale.
Après, il y a le match. Je suis déçu, abattu, comme mes joueurs. Le match d'aujourd'hui... on a loupé le première manche. Aujourd'hui, la prestation des joueurs est énorme. On savait que la première manche, ce n'était pas nous. On a bougé cette équipe de Nantes, sur ce match.
Le pénalty, c'est un fait de jeu qui a son importance. A 2-0, on monte. C'est important. J'ai conscience que c'est Nantes en face, mais le Téfécé compte aussi dans le paysage. Après, je sais qu'il faut réussir les deux manches. Ce soir, on était présents.
Avant le match, j'ai dit aux joueurs que la saison est réussie. Mais c'est une déception ce soir. Je suis très fier des joueurs. Ils ont rendu possibles des choses qu'on pensait impossible au départ. Maintenant, on est toujours en Ligue 2.
On a plein d'éléments positifs pour s'appuyer la saison prochaine.
On a posé beaucoup de problèmes à cette équipe. Il fallait prendre des risques ce soir, en conservant les équilibres.
Je suis très déçu du résultat final. J'ai toujours cru qu'on pourrait le faire. Mais je savais aussi qu'il ne fallait pas louper cette première manche."


FC Nantes 0-1 Toulouse FC

Barrages L1-L2 / Match retour
Dimanche 30 mai 2021, 18h
Stade de La Beaujoire


Par F.C. et J.J.


×