08 octobre 2021

''On voulait vraiment repartir de l'avant''

Andrei Girotto

Durant cette trêve internationale, les Jaune et Vert toujours présents au Centre Sportif José-Arribas ne ménagent pas leurs efforts à l'entraînement. Pour rappel, les Nantais retrouveront le chemin de la compétition à Bordeaux, le 17 octobre prochain (15h). Andrei Girotto fait le point sur l'actualité des Canaris et revient notamment sur la dernière victoire face à l'ESTAC (2-0).

Andrei, on imagine que cette victoire juste avant la trêve a fait du bien au moral !

Andrei GIROTTO : "Oui, ça fait du bien, c'est sûr. On a deux semaines pour travailler sereinement avant le prochain match à Bordeaux. Après notre revers à Reims, on voulait vraiment repartir de l'avant avec un succès."

À titre personnel, comme à Angers, tu as mis l'équipe sur les rails de la victoire en ouvrant le score...

"C'est une bonne chose, oui. C'était important et peu importe le poste, tout le monde doit être en mesure de marquer selon la situation de jeu. Je suis évidemment content de ces deux buts pour donner un avantage à l'équipe. Contre Troyes, on a su le consolider avec la réalisation de Ludo (Blas) quelques minutes plus tard."

Le jeu aérien et les déplacements pour se démarquer, c'est quelque chose que tu travailles spécifiquement ces derniers temps ?

"Oui parce que sur un corner, il faut se débarrasser de son adversaire direct en changeant de direction. Ça a payé et c'est tant mieux ! Je pense qu'il faut aussi être dans le bon timing avec le frappeur et bien lancer son appel. On travaille ça. Dimanche, avec Wylan (Cyprien), ça a fonctionné."

On connaît l'importance des phases arrêtées, notamment lorsque les rencontres sont fermées...

"C'est sûr, c'est très important ! Parfois, les deux équipes peuvent avoir du mal à se procurer des situations et sur un coup de pied arrêté, tout peut se débloquer. Il faut être bien concentré que ce soit dans notre surface ou dans celle de l'adversaire car ces zones sont décisives."

L'opposition d'entraînement prévue face à Niort, c'est aussi l'occasion de garder le rythme...

"Exactement et c'est très important pour l'ensemble du groupe, ceux qui jouent, ce qui jouent un peu moins. Il faut garder le rythme et s'imposer. Même sur une rencontre amicale, on doit s'habituer à gagner."

Par M.G


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes Métropole
×