FC Nantes - Stade Brestois 29
Mise en vente de la billetterie grand public

22 octobre 2021

''Il faudra mettre beaucoup d'agressivité''

Dennis Appiah

Avant la rencontre de demain après-midi (17h) devant le Clermont Foot 63, comptant pour la 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats, Dennis Appiah était présent en conférence de presse afin d'évoquer ce rendez-vous au Stade de La Beaujoire. Retrouvez ci-dessous l'intervention du défenseur nantais.

Comment avez-vous vécu le match nul à Bordeaux ?

Dennis APPIAH : "Après le match, c'est vrai qu'on était un peu déçu parce qu'on a eu les occasions sur la fin pour l'emporter. À chaud, le coach dit qu'il faut faire fructifier ce match nul avec une victoire à domicile. C'est normal.
Contre Clermont, il faudra mettre beaucoup d'agressivité au milieu du terrain. C'est une équipe qui joue au ballon. Il faut être présent et ne pas les laisser dans leur fauteuil, mettre beaucoup de pression pour les pousser à l'erreur, récupérer les ballons assez haut."

Clermont, une équipe qui produit un jeu intéressant...

"Pour un promu, c'est int√©ressant. Ils sont rest√©s sur la m√™me id√©e de jeu qu'en Ligue 2, avec la confiance de la mont√©e. Ils sont fid√®les √† leurs principes, √ßa a fonctionn√© en d√©but de saison et ils surfent sur √ßa. √áa am√®ne aussi de la fra√ģcheur."

Est-ce un miracle que vous ayez 14 points à cet instant du championnat ?

"Non, on ne nous a pas donné de points. On est allé les chercher. On a montré du caractère pour revenir au score quand on était mené. On travaille sur ça depuis la fin de saison dernière. On est resté sur cette dynamique. Nos points ne sont pas volés."

Y a-t-il plus de sérénité aujourd'hui ?

"Je ne sais pas si toute la saison sera sereine. C'est mieux que l'ann√©e derni√®re, c'est s√Ľr ! Mais il y a toujours une petite pression par rapport au match qui arrive. Chaque semaine, on se met un peu de pression pour bien travailler et gagner le match du week-end. C'est mieux que l'ann√©e derni√®re. On court moins apr√®s les points mais on cherche toujours a en avoir le plus possible.
L'année dernière, ça vivait peut-être trop bien dans le groupe. L'ambiance est aujourd'hui paisible et c'est mieux de travailler dans ces conditions."

Offensivement, vous semblez encore manquer de spontanéité...

"Je ne suis pas s√Ľr que ce soit ce qu'on ait vu... Ce n'est pas un manque de spontan√©it√© mais c'est vrai qu'on a manqu√© pas mal de choses sur le dernier geste. Peut-√™tre un manque de lucidit√© parce qu'on part de trop loin... Ce qui est bien, c'est qu'on s'est cr√©√© pas mal de situations. Et m√™me √† 1-0."

La fatigue a-t-elle pu peser pour les internationaux ?

"Oui mais chaque équipe a ses internationaux. Il a fait chaud aussi à Bordeaux... et il y avait de l'intensité dans ce match."

Tu as terminé le match à gauche à Bordeaux...

"Le coach sait que je peux aussi apporter à gauche. J'essaie de m'adapter, même si c'est plus difficile en cours de match, sur la façon de se tourner... Je trouve que j'ai mis un peu de temps sur le match à Bordeaux. Quand on a besoin de moi à gauche ou à droite, je suis là."

Le coach attend beaucoup de ses latéraux...

"Oui, dans le sens o√Ļ on attend qu'ils soient d√©cisifs offensivement et qu'ils d√©fendent bien. On sait qu'on peut mieux faire offensivement, forc√©ment. Mais demandez aux joueurs adverses s'ils sont contents de jouer contre nous..."

La critique porte sur le fait que Sébastien Corchia apporterait plus offensivement...

"Je sais pourquoi : je suis souvent en bonne position. Après, c'est le dernier geste qui pêche un peu, soit par précipitation soit parce que je n'ai pas vu mes partenaires. C'est là ma marge de progression.
Je trouve que je suis souvent aux avant-postes, bien placés, mais c'est de pouvoir terminer les gestes correctement."

Comment vois-tu le match face à Clermont ? A l'image de celui face à Troyes, un autre promu ?

"J'espère qu'on fera mieux. J'espère qu'on sera plus solide collectivement, qu'on laissera moins jouer Clermont que ce qu'on a fait contre Troyes. Il faut vraiment être très proche d'eux, sur chaque joueur, pour les empêcher de se retourner. C'est une équipe qui produit un beau football mais qui prend aussi pas mal de buts. Si on arrive à être proche d'eux, je pense qu'on peut leur faire très mal avec le profil de joueurs qu'on a."

Ce sont des matches à gagner pour ne pas souffrir ?

"Ce sont des équipes de notre championnat. Ce sont d'abord ces équipes pour espérer autre chose. Mais seulement en deuxième partie de saison. Si on arrive à faire ce qu'il faut là, on sera forcément bien placés. Mais il faut d'abord battre ces équipes. On verra ensuite."

Le coach a relevé aussi votre supplément de force de caractère...

"On en a un peu plus que l'ann√©e derni√®re o√Ļ on sombrait. L√†, on ne baisse pas la t√™te et on est capables de marquer. √áa va nous servir. Si on peut ne pas prendre de but, c'est mieux ! Mais √ßa nous servira sur les matches o√Ļ on pourra √™tre en difficult√©."

Quelle ambition pour le groupe ?

"On y va mollo. On n'est pas fou après la saison qu'on vient de vivre. On est 9ème, Clermont est 13ème, à un point de nous. Si on perd, on peut vite basculer dans la seconde partie de tableau et tous les discours qu'on entendra seront complètement différents."

Manquez vous encore un peu de sérénité défensivement ?

"Pas défensivement... avec le ballon, on peut faire mieux. Les autres équipes arrivent mieux que nous à garder le ballon. C'est là qu'on doit progresser. Il faut faire courir l'adversaire avant de pouvoir les piquer.
On a des profils devant avec des joueurs qui courent avec le ballon. Il faut exploiter mieux le jeu de passe. On travaille dessus."

Comment vis-tu les changements à ton poste, ainsi que le joueur dans ton couloir ?

"Ce n'est pas √©vident. On travaille √† l'entra√ģnement avec tout le monde. On essaie de cr√©er des affinit√©s, des liaisons. Avec le travail, ce sera de plus en plus facile. Il y a eu souvent des petits p√©pins physiques... Le coach a la chance d'avoir 4 lat√©raux, dont deux qui peuvent jouer sur les deux c√īt√©s. √áa lui permet aussi de changer en fonction de l'adversaire et de la forme du moment. Je pr√©f√®re encha√ģner, mais c'est √† moi de montrer que je dois √™tre ind√©boulonnable. Je dois faire plus.
Plus j'encha√ģne de matches, plus je suis en confiance. Et c'est mieux pour le rythme."

As-tu un favori pour le ballon d'or ?

"Ngolo Kanté. C'est un pote, j'ai joué avec lui. Jorginho a aussi fait une belle saison. Et pour l'ensemble de ces deux dernières années, Lewandowski est bien placé."


FC Nantes - Clermont Foot 63

11ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Samedi 23 octobre, 17h
Stade de La Beaujoire


Par F.C & J.J


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes Métropole
×