13 février 2022

Les Jaunes assurent l'essentiel !

FC Nantes - Stade de Reims (1-0)

En supériorité numérique dès le quart d'heure de jeu et en tête dans la foulée, les Jaune et Vert ont pris la mesure cet après-midi du Stade de Reims (1-0), à La Beaujoire. Un succès qui fait du bien sur le plan comptable et qui vient conclure cette semaine, de la meilleure des manières !

Après avoir validé leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de France jeudi soir, les Jaunes retrouvent La Beaujoire, cette fois-ci en Ligue 1 Uber Eats, avec la réception du Stade de Reims.

Première mi-temps

L’entame de cette rencontre est assez timide et les deux formations s’observent. Sur une perte de balle devant sa surface, Abdelhamid tente de se rattraper mais Fabio, opportuniste, lui chipe le ballon. Le capitaine rémois intervient illicitement avec une grosse semelle sur la cheville du latéral brésilien (voir "L'IMAGE"). M. Hamel n’hésite pas et sort le carton rouge (14’).

Un coup dur pour les visiteurs, qui vont en subir un nouveau quelques instants plus tard. Sur le coup franc consécutif à cette faute, Simon expédie avec beaucoup de précision le cuir dans les filets de Rajkovic, côté ouvert. Le portier rémois est battu, La Beaujoire exulte (1-0, 17’) !

Les Jaunes ont fait le plus dur en prenant la tête dans cette partie et sont en place. Sur un bon ballon dans le dos de la défense de Chirivella, Blas tente le lob mais Rajkovic réalise l’arrêt parfait pour détourner le cuir (34’). C’est sur ce court mais précieux avantage que les locaux regagnent le vestiaire.

Deuxième mi-temps

Lors du retour au jeu, les Rémois se montrent dangereux sur deux coups de pied arrêtés consécutifs. Faes, de la tête, dévie parfaitement un coup franc de Flips. Lafont se détend et repousse le ballon en corner (46’). Sur ce dernier, Matusiwa est à nouveau trouvé de la tête mais Chirivella, bien collé à son poteau, sauve de justesse (47’) ! Les locaux ont eu chaud sur ses grosses opportunités adverses. Les minutes défilent ensuite dans cette partie et le FC Nantes contrôle, sans pour autant se montrer dangereux. Réduits à dix, les Rémois courent beaucoup après le ballon et manquent d’inspiration sur les quelques coups à jouer. Antoine Kombouaré tente alors d’apporter du sang neuf en faisant rentrer Geubbels et Augustin mais les Canaris privilégient la conservation du cuir. Geubbels, tout de même, repique dans l’axe et enroule une frappe du pied droit qui passe de peu au-dessus des buts de Rajkovic (86’).


Pas forcément très inspirés sur le plan offensif, les Jaunes, en supériorité numérique durant les trois quarts de la partie, ont tout de même affiché beaucoup de solidité sur le plan défensif.
Le prochain rendez-vous sera une nouvelle fois dans l'antre nantais, avec une affiche de gala devant le Paris Saint-Germain, pour le compte de la 25ème journée de championnat. Coup d'envoi donné samedi soir, 21h.



L'IMAGE

Une pensée pour Fabio !
Gravement touché sur l'action qui a entraîné l'expulsion du capitaine rémois, puis l'ouverture du score nantaise, Fabio "ne va pas bien et sa cheville a tout de suite enflé. Il se déplace en béquilles", a confié Antoine Kombouaré en conférence de presse d'après-match. Le Club est avec toi Fabio, bon rétablissement !


LES CHIFFRES CLÉS

1
Les Jaunes n'ont perdu qu’un seul de leurs 9 derniers matches à domicile en Ligue 1 (6 victoires, 2 nuls), contre Marseille le 1er décembre (0-1).

3
Le FC Nantes a marqué 3 buts sur coup franc direct en Ligue 1 en 2022, aucune équipe ne fait mieux dans le Top 5 européen sur l’année (à égalité avec la Salernitana et Newcastle).

5

Le FC Nantes a remporté 5 de ses 8 derniers matches de Ligue 1 (1 nul, 2 défaites) - dont 4 par un but d’écart - soit autant que lors de ses 16 premiers de la saison (4 nuls, 7 défaites).

118
Pedro Chirivella a touché le plus de ballons dans ce match face à Reims (118). Seuls 2 joueurs de Nantes en ont touché plus sur une rencontre de Ligue 1 depuis qu’Opta collecte ces données (2006/07) : Guillaume Gillet le 7 mai 2016 (123 vs Caen) et Rémi Maréval le 3 mai 2009 (126 vs Le Havre).

Avec OPTA



C'EST DIT

Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes : "Si on souffre tous les matches mais qu'on gagne, je signe. C'est une belle semaine. Après la défaite à Strasbourg, on réagit avec la qualif' en Coupe de France et la victoire aujourd'hui."



AUTOUR DU MATCH

La feuille de match >>>

Par M.G


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes MĂ©tropole
×