Groupe Pro
Moussa Sissoko, première recrue !

20 avril 2022

Les Jaunes ont fini par craquer...

Olympique de Marseille - FC Nantes (3-2)

Devant à la pause (1-2), les Jaune et Vert ont finalement dû s'incliner ce soir au Stade Orange Vélodrome, face à l'Olympique de Marseille (3-2), pour le compte de la 33ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Après le point du nul acquis devant Angers dimanche (1-1) et avant de recevoir les Girondins de Bordeaux dimanche (15h), les Jaunes veulent frapper un grand coup ce mercredi soir sur la pelouse de l'OM, dauphin du Paris SG.

Première mi-temps

Positionnés en 5-4-1 avec notamment Willem Geubbels sur le front de l’attaque, les Jaunes attaquent cette rencontre avec de la prudence mais aussi par instants, un pressing assez fort sur le porteur de balle. Les visiteurs du soir sont les premiers à s’illustrer mais le centre en première intention de Simon vers Geubbels est légèrement trop fort (7’). La réponse marseillaise ne se fait pas attendre et Lafont, du bout des gants, détourne un coup franc dangereux de Dimitri Payet (8’). Plus en vue, les Olympiens se procurent une énorme occasion par Harit mais l’ancien nantais, en face à face avec Alban Lafont, croise trop sa tentative (13’). Si les Jaunes courent une grande partie du temps après le cuir, la concentration est maximale et le bloc équipe est bien en place. Et sur un corner offert par la défense olympienne, Cyprien trouve Girotto esseulé. La tête parfaite du Brésilien ne laisse aucune chance à Pau Lopez (0-1, 26’).

Marseille essaie de réagir et après un crochet devant Lafont, Bakambu ne prend pas le cadre pour quelques centimètres (29’). Les Jaunes sont rigoureux mais sur un dribble de Kamara dans la surface, Pallois attrape le pied du milieu marseillais. Payet, d’une frappe appuyée bien placée, trompe Lafont, pas loin de faire l'arrêt (1-1, 39’, s.p)..
Touchés mais pas abattus, les Jaunes continuent de garder leur schéma tactique. Et après un centre du pied gauche de l’extérieur du pied de Nicolas Pallois, le dégagement marseillais est manqué. Coco, sans se poser la moindre question, arme une volée du pied gauche. Celle-ci vient se loger dans le petit filet de Lopez, impuissant (1-2, 41’) !
On en reste lĂ , Ă  la pause de premier acte palpitant !

Deuxième mi-temps

Au retour de la pause, Antoine Kombouaré effectue deux changements avec les entrées en jeu de Bukari et Fabio, à la place de Simon et Blas. Marseille veut repartir de l’avant et le fait sentir. Caleta-Car tente sa chance de la tête mais cette dernière n’est pas cadrée. Sur une incursion dans la surface, les Marseillais vont finalement un nouveau penalty, après un geste non maîtrisé de Fabio, le nouvel entrant. Payet, en capitaine, prend à nouveau ses responsabilités et trompe Lafont une nouvelle fois (2-2, 55’).

Le match est intense et les duels sont âpres. Pallois, touché, doit céder sa place. Si les minutes défilent, les actions se font de plus en rares. Mais sur l’une d’elles, c’est Amine Harit qui va mettre l’OM en tête de cette partie, après un centre en retait et un plat du pied appuyé (3-2, 76’).
Nantes n’abdique pas et doit faire son retard. Bukari, en un contre face à Lopez, voit le dernier rempart olympien détourner sa tentative (80’). Plus rien ne sera marqué dans cette partie et Coco sera même sévèrement expulsé en toute fin de temps additionnel, pour un second carton jaune…

Nantes y aura cru mais Nantes n’aura pas su garder son avance en deuxième période, devant une équipe marseillaise qui aura poussé pour inverser la tendance.
Le prochain rendez-vous sera cette fois-ci à la maison. Les Canaris recevront les Girondins de Bordeaux dimanche après-midi (15h), dans le cadre de la 34ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Un derby de l'Atlantique qui s'annonce prometteur !



Coco, première !

D’une superbe volée du pied gauche, Marcus Coco a redonné l’avantage à son équipe, juste après la première égalisation marseillaise de Payet et juste avant, le retour au vestiaire. Son premier but avec le FCN ! L’ailier nantais, positionné latéral en début de partie, a ensuite connu une fin de soirée bien plus compliquée. Touché au genou, il s’est accroché pour terminer la rencontre avant finalement de se voir sortir prématurément, à quelques secondes de la fin de ce match, suite à une deuxième sanction administrative très sévère de M. Buquet… Un match pas récompensé comme il aurait dû l'être pour l'ancien guingampais.


LES CHIFFRES CLÉS

1
Marcus Coco a marqué son 1er but avec Nantes en Ligue 1, pour sa 53ème apparition avec le club. Il n’avait plus marqué depuis le 5 décembre 2018 avec Guingamp face à Dijon, mettant fin à une disette de 71 matches sans trouver le chemin des filets dans l’élite.

2
Le FC Nantes a encaissé 2 buts sur penalty lors d’un même match de Ligue 1 pour la 3ème fois au 21ème siècle après Guingamp en mai 2003 et Strasbourg, en décembre 2020.

6
Le défenseur jaune et vert Andrei Girotto a marqué son 6ème but en Ligue 1 2021/22. Au 21e siècle, seuls 3 défenseurs ont plus marqué lors d’une même saison : Fabian Monzon (8 en 2011/12), Daniel Van Buyten (8 en 2002/03) et Sébastien Puygrenier (7 en 2012/13).

Avec OPTA


C'EST DIT

Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes : "On marque deux buts ici, face à une belle équipe et on arrive à perdre le match. La manière ne passe pas… On donne deux penaltys et on défend très mal sur le 3ème. On va relever la tête face à Bordeaux."



AUTOUR DU MATCH

La feuille de match >>>

Par M.G


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Nantes MĂ©tropole
×