26 juillet 2022

''Vivre la saison à fond''

Evann Guessand

Présenté aujourd'hui aux médias, Evann Guessand s'est montré heureux d'avoir intégré le groupe d'Antoine Kombouaré pour la saison. Retrouvez ces premières impressions.


Pourquoi avoir choisi Nantes ?
Evann Guessand :
On a joué plusieurs fois contre Nantes ces dernières saisons et je sais que c'est une bonne équipe, avec de bons joueurs, un bon groupe. Le discours du coach m'a convaincu. Il y a aussi la Coupe d'Europe et je veux jouer de grands matches.
Le coach laisse assez de liberté aux joueurs offensifs. Je sais que je peux apprendre encore pas mal de choses, notamment sur le plan mental.

Que retiens-tu de ton prêt à Lausanne ?
Evann Guessand :
C'était ma première expérience en pro. J'ai pris de l'expérience. Je sortais d'une saison avec la réserve et je suis retourné plus aguérri avec Nice.

La saison avec Nice ?
Evann Guessand :
Je me suis blessé assez vite, j'ai rejoué et je me suis re-blessé. Je veux jouer tous les matches et être plus performant. Ca justifie mon choix de venir ici, pour jouer plus.

Quel est ton poste préférentiel ?
Evann Guessand :
Je n'ai pas de préférence. J'ai été formé ailier, mais du fait de mon gabarrit, on me met souvent dans l'axe. Je n'ai pas de préférence. Peu importe.

Quelles sont tes qualités ?
Evann Guessand :
Je suis dans la vitesse et la percussion, la technique aussi... je n'aime pas parler de moi (sourire)

Dimanche, tu retrouveras Christophe Galtier...
Evann Guessand :
A Nice, c'est la première fois que je vivais une telle concurrence. Ca m'a beaucoup apporté. Il fallait gérer les moments durs dans la saison.
Il faut voir le bon c√īt√© des choses. Je voulais apprendre de ce que je voyais. Je ne voyais pas comme "derri√®re" les autres attaquants.

Antoine, quelles qualités vous ont plu chez Evann ?
Antoine Kombouaré :
Il est polyvalent, rapide et puissant. Il a besoin d'avoir un jeu agressif. Il faut faire mal avec le ballon. Il est agressif devant le but, décisif.
Il faut avoir ce mental de gagneur. Ca va avec la jeunesse. Il a besoin de jeu. Mais il faut gagner ce temps de jeu. On a eu de grandes discussions Il a été pas mal sollicité par pas mal de clubs. J'ai été dur avec lui, mais pour lui faire comprendre qu'il faut relever le défi, pour jouer et aider l'équipe.

Son gabarrit est un peu dans la ligné de Randal Kolo Muani...
Antoine Kombouaré :
Evann ne vient pas pour remplacer Randal. Chacun a ses qualités. A lui de faire en sorte qu'on fasse d'aussi bons résultats, qu'il soit décisif. C'est un profil intéressant, il a le potentiel. Il a les réponses. On attend beaucoup d'Evann. On a tous le même objectif.

Peut-il jouer avec Mostafa Mohamed ?
Antoine Kombouaré :
Peu importe le système de jeu, il faut des attaquants mobiles, efficaces. Ils peuvent jouer à deux, sans problème. Le principal, c'est d'avoir le bon équilibre.

D'autres renforts sont-ils attendus ?
Antoine Kombouaré :
Je fais avec ce que j'ai aujourd'hui. Si on pouvait avoir un autre attaquant, ce serait bien. Mais c'est avec ce groupe qu'on ira chercher des résultats.
Avec le mercato, j'ai appris que tout est possible.

Le fait d'être en prêt sans option d'achat change-t-il quelque chose ?
Antoine Kombouaré :
Ca ne change rien. Il a envie de performer, de gagner. A la fin de la saison, s'il doit repartir et qu'on a atteint les objectifs, on sera contents. Nice ne souhaitait pas s'en séparer.
Evann Guessand : On vit une saison à fond. On a de bons objectifs. Je n'ai pas la tête au contrat. Je suis avec le FC Nantes jusqu'au bout.

Que représente le FC Nantes ?
Evann Guessand :
C'est une grande fiert√© d'√™tre l√†. Ce n'est pas n'importe pas quel club. Je suis trop jeune pour conna√ģtre toute l'histoire, mais on m'en a dit beaucoup de bien. C'est une belle opportunit√© pour ma carri√®re. On peut tous progresser.
Je ne connaissais personnellement aucun joueur du club avant d'y arriver.

Comment juges-tu tes premiers matches amicaux ?
Evann Guessand :
Je m'adapte à un nouveau système... ça faisait un moment que je n'avais plus jouer dans ce système. De nouveaux coéquipiers... apprendre ce qu'ils aiment ou pas. C'est en train de se former. On monte petit à petit en régime. Je me sens beaucoup mieux. Je comprends mieux ce que le coach et mes coéquipiers me demandent. Je m'adapte.

Les attaquants demandent un travail sur le mental ...
Antoine :
C'est le poste qui veut que c'est compliqué. Le plus compliqué dans le foot, c'est de marquer. Les attaquants ont besoin de soutien et de travail. Il faut créer les connexions, les relations techniques avec les coéquipiers. Et leur donner beaucoup de confiance pour les soutenir, les booster, et parfois leur rentrer dedans. Attaquant, il faut être capable de garder le ballon, construire et être efficace. C'est pour ça que ce sont les postes les plus chers.

Comment est l'ambiance du groupe
Evann Guessand :
Je savais que c'était un bon groupe ici. Même avant de venir ! Quand on les a vu aborder la finale de Coupe de France, on a senti un groupe solidaire. C'est ce à quoi je m'attendais. On est tous des frères, tout le monde se soutient. Ca change de ce que j'ai connu à Nice ou Lausanne.

Par F.C. et J.J.


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
ZEbet
Leclerc P√īle Sud
Nantes Métropole
×