Groupe Pro
Andy Delort rejoint le FC Nantes !

20 janvier 2023

''On a bien préparé les joueurs à ce qui nous attend''

Antoine Kombouaré

Face aux médias ce vendredi midi, Antoine Kombouaré a fait le point avant la rencontre de dimanche soir (18h30). Pour rappel, les Jaune et Vert se déplaceront au Stade de la Colombière d'Épinal, afin d'y affronter l'ES Thaon Football (N3). Retrouvez sa conférence de presse ci-dessous.



LE POINT SANTÉ

Antoine KOMBOUARÉ : "Sont absents pour dimanche : Nicolas Pallois, Charles Traoré, Quentin Merlin et Ludovic Blas. Les incertitudes concernent Moses Simon (angine) depuis deux jours et Andrei (Girotto), qui a eu un petit souci au niveau du dos. Aujourd’hui, on n’a pas pris de risque et on verra demain.
Ludo’ (Blas) ? Depuis quelques matches, il ressent une douleur au niveau de la cuisse, vers l’ischio-jambier. Il a essayé de s’entraîner mardi après-midi mais il est en soins. J’espère que ce n’est pas trop grave. L’idée, c’est de ne pas prendre le risque."

DES BLESSÉS ET DES INCERTAINS…

"On est préparé à ça et les arrivées de Flo’ (Mollet) et Jaouen (Hadjam) vont en ce sens. Maintenant, on va travailler pour aligner la meilleure équipe possible. On sait que ce match s’annonce difficile mais on est confiant et on y va avec l’envie d’aller se qualifier."

L’ES THAON FOOTBALL

"C’est leur 8ème tour dans la compétition et donc un 16ème de finale. Ils viennent d’éliminer le FC Sochaux-Montbéliard et l’Amiens SC, deux pensionnaires de L2. Ils réalisent de gros match. C’est solide. Si j’ai à comparer avec l’AF Virois, ils évoluent en 5-3-2. C’est une équipe qui donne peu de ballons et qui concède peu d’occasions. Ils sont forts défensivement et n’ont encaissé que 9 buts en championnat, en occupant la deuxième place de leur groupe. Bien sûr que j’ai travaillé sur les deux derniers matches en Coupe. Il y a de l’agressivité, dans le bon sens du terme, laissent peu d’espaces à l’adversaire. De son côté, l’AF Virois était une équipe qui aimait jouer davantage, avoir le ballon. On s’attend à un vrai combat. De par les conditions qu’on risque d’avoir là-bas et le profil de l’adversaire."

CETTE AFFICHE, UN « TRAQUENARD » ?

"Oui mais en même temps, j’ai déjà prévenu mon groupe. Ce n’est pas un traquenard si on sait à quoi s’attendre. On en a déjà parlé, notamment de ce qui va nous attendre là-bas. Il faut déjà bien se préparer aux conditions que l’on va avoir, ainsi qu’à l’engagement que va mettre cette équipe de Thaon. Pour moi, si on prévient les joueurs, il ne faut pas que ce soit une surprise. Et encore moins un traquenard."

UN STADE DIFFÉRENT QUE CEUX DE LA LIGUE 1…

"Il ne faut pas que ça change quelque chose. On les prévient, on leur montre des images. L’idée, c’est d’anticiper et préparer les joueurs en ce sens-là. Après, c’est à nous d’essayer, malgré les conditions de jeu, d’être fort dans les têtes pour tenter de produire du jeu, essayer de marquer le plus vite possible et réduire leurs espoirs assez tôt dans le match. Plus le temps va s’écouler et si le score ne nous est pas favorable, c’est sûr qu’ils vont prendre confiance."

THAON VA VOULOIR AMENER NANTES AUX TIRS AU BUT…

"C’est ce qu’ils sont parvenus à faire lors de deux derniers tours. Face à Amiens, ils se sont retrouvés à 10 contre 11 dès l’entame de la deuxième période et ça a incité davantage cette équipe à défendre encore un peu plus. Il faudra marquer et c’est dans cet esprit qu’on va aller là-bas."

UN BON ÉTAT D’ESPRIT DÈS LE COUP D’ENVOI !

"Oui, l’idée c’était de faire un gros travail dans la semaine pour prévenir les joueurs. On a très envie de jouer ce match et on part dans cette optique. On travaille pour aller là-bas, dans des conditions difficiles et face à un adversaire compliqué. Mais on n’a pas la moindre excuse. On est une équipe de Ligue 1, on doit se faire respecter. On doit être en alerte aussi, par rapport à leurs derniers résultats dans cette compétition."

UN TIRAGE PLUTÔT CLÉMENT JUSQU’ICI ?

"Posez la question à Amiens et à Sochaux… J’ai trop appris par le passé, surtout avec les conditions que l’on s’apprête à rencontrer. On s’attend à un froid important (-5, -6 degrés), le terrain peut geler,… Forcément que tout de suite, le niveau va s’équilibrer. Mais peu importe le score, il faut gagner, se qualifier et rejoindre les 8èmes de finale."

ATTENTION AUX BLESSURES…

"Quand on joue, on ne pense pas aux blessures. Là, je vais aligner une équipe avec des joueurs qui sont prêts à jouer, tout le match s’il le faut et surtout, le faire avec de l’engagement et de l’intensité ! Si on pense aux blessures, il ne faut pas venir."

RÉMY DESCAMPS, GARDIEN DE BUT DURANT TOUTE LA COMPÉTITION ?

"Je ne peux pas répondre à cette question. Prenons les matches un par un, essayons d’abord de passer ce tour. Mais aujourd’hui, c’est lui qui joue la Coupe de France. Après, on verra bien. À lui d’être solide comme l’an passé, de nous aider parce qu’on a besoin d’un grand gardien pour nous faire gagner. Ensuite, on verra."

PLUS CONFIANT POUR LA SUITE AVEC LES DEUX RECRUES ?

"Je suis content de voir ces arrivées et de mes deux recrues. Ce sont des renforts pour nous, notamment par rapport au nombre de match que l’on a et ceux qui nous attendent. Ce sont des recrues de qualité. Après, on l’a vu sur les derniers matches, on était diminué en ce qui concerne l’effectif mais on a gagné les matches. Il faut gagner, peu importe les absents et l’équipe qu’on va aligner.
La suite ? On travaille. De toute façon, ça se termine le 31 janvier mais avec ces deux recrues, on est moins sous pression. On attend aussi le retour de Nicolas Pallois, voir comment ça va se passer. Idem pour Charles Traoré. Mais on a le temps et on travaille sur pas mal de dossiers."


ES Thaon Football - FC Nantes

16èmes de finale - Coupe de France
Dimanche 22 janvier 2023, 18h30
Stade de la Colombière (Épinal)

Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
ZEbet
Leclerc Pôle Sud
Nantes Métropole
×