Groupe Pro
Andy Delort rejoint le FC Nantes !

21 janvier 2023

''On a un statut à assumer''

Rémy Descamps

Face aux médias hier, Rémy Descamps a évoqué la prochaine rencontre à venir. Pour rappel, les Jaune et Vert se déplaceront demain (18h30) au Stade de la Colombière d'Épinal, afin d'y affronter l'ES Thaon Football (N3), dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de France. Retrouvez sa conférence de presse ci-dessous.



ATTENTION AU PIÈGE…

Rémy DESCAMPS : "Le match de dimanche est encore un peu plus dangereux que la dernière fois. On va évoluer à l’extérieur, sur terrain pas évident. Nous sommes prêts à jouer dans des conditions difficiles mais on a aussi un statut à assumer. Il faut aussi prouver qu’on est prêt à répondre sur le terrain."

UN ENTRAÎNEMENT PARTICULIER VIS-À-VIS D’UN TERRAIN GELÉ ?

"Ce matin aussi (hier), les conditions n’étaient pas évidentes avec un terrain pratiquement gelé. Ça fait aussi partie de notre travail et il faut s’entraîner dans les conditions, s’adapter et faire au mieux. On est professionnel et on doit montrer qu’on l’est."

UN ADVERSAIRE À ANALYSER

"On va faire comme pour chaque équipe, on ne va rien changer. L’idée, c’est de travailler sur notre adversaire en analysant ses points faibles et ses points forts. On jouera en fonction de ça. Pour l’heure, on ne sait pas grand-chose de cette formation de Thaon. Personnellement, je me suis renseigné là où on va jouer (Épinal) et j’ai aussi regardé le début de saison de cette équipe ainsi que les derniers matches de Coupe de France qu’ils ont eu à disputer. Ils sont notamment passés sur deux séances de tirs au but, avec deux rencontres acharnées. On sait à quoi s’attendre, que ce sera un match difficile avec beaucoup de gel. Mais il faudra afficher notre professionnalisme et nos valeurs sur le terrain."

UN PEU PLUS D’ADRÉNALINE À L’APPROCHE DES MATCHES DE COUPE DE FRANCE…

"Oui bien sûr. Je sais qu’on fait appel à moi pour cette compétition et l’essentiel, c’est de passer le tour, afin que je puisse avoir une nouvelle opportunité pour jouer. Être deuxième gardien, c’est long et lorsqu’il la Coupe de France on est toujours prêt. C’est aussi le cas en championnat mais bien sûr que là, c’est différent. Je sais que je joue et donc ce n’est pas la même chose."

UNE ÉLIMINATION SYNONYME DE FIN DE SAISON OFFICIELLE POUR LUI ?

"Ça, c’est comme ça. C’était aussi le même dilemme la saison passée. On a été jusqu’en finale. C’est quelque chose qu’on prend en compte mais on ne se met pas de pression supplémentaire."

UNE PRÉPARATION DIFFÉRENTE, MAIS EN QUOI ?

"C’est surtout dans la partie mentale que ça change mais aussi dans la préparation du match. Je vais faire attention aux détails, plus que d’habitude, notamment le terrain sur lequel on va évoluer par exemple. En Coupe de France, c’est différent de la L1. On n’est pas à l’abri de tomber sur n’importe quel terrain. Il faut adapter les positionnements, les crampons, les gants,… J’espère que tous ces petits détails feront notre réussite."

CINQ CLEAN SHEETS SUR LES SIX DERNIERS MATCHES DE COUPE DE FRANCE POUR RÉMY DESCAMPS !

"Je joue mes matches comme ils arrivent. J’aime la Coupe de France, j’aime les matches à élimination directe. C’est un peu ma carotte parce que se sais que si on gagne, j’ai encore un match à jouer ensuite. C’est comme ça qu’il faut le prendre, je pense."

PAS DE PRESSION DU MOMENT EN PLUS ?

"Je n’ai pas forcément de pression particulière. Je joue mes matches comme je m’entraîne. Je suis très concentré et je donne tout."

LE MÊME PARCOURS QUE L’AN PASSÉ ?

"Oui, bien sûr que je signe pour le même parcours mais cette fois-ci en jouant la finale. Je n’ai pas eu d’assurance par rapport à ça."

NE PAS JOUER LA FINALE L’AN DERNIER, UN MOMENT DIFFICILE ?

"Oui, c’était un moment compliqué pour moi. Après, je suis mis de côté et j’avais fait mon travail depuis le début de la compétition. J’ai pensé au groupe et au Club parce qu’on méritait d’aller chercher ce trophée. Je n’ai rien dit et j’ai pris sur moi. On a réussi à l’emporter et c’est tant mieux pour nous !
Pour être honnête, on s’attend toujours à jouer quand on réalise tout le parcours et qu’on s’apprête à jouer une finale. Je ne l’ai pas pris comme un échec mais plutôt comme une décision du coach. Je savais que ça pouvait arriver et c’est arrivé."

DES RÉFLEXIONS LORS DU MERCATO ?

"Ce sont des questions qui se posent lors de ces périodes. Maintenant, se suis là, au club et j’ai la Coupe de France à jouer ce week-end. Je suis concentré là-dessus. C’est évidemment une période différente pour un football mais aujourd’hui je suis focalisé sur le match à venir."

SI LES TIRS AU BUT SONT AU PROGRAMME…

"On sait ce qu’il se passe lors d’un match de Coupe de France à savoir, quatre-vingt-dix minutes à jouer et une séance de tirs au but ensuite s’il y a égalité. J’ai déjà regardé les deux séances réalisées jusqu’ici et je vais encore sûrement les regarder afin de noter là où les joueurs ont tiré. Après, ce sera mon ressenti sur le terrain. Mais j’espère qu’on fera la différence dans le jeu, durant le temps réglementaire."

UN TIRAGE FAVORABLE SUR LE PAPIER…

"Oui, c’est un bon tirage pour nous. On a déjà joué une première formation de N3 pour notre entrée en lice et on est passé, à Caen, sur une belle pelouse. C’était un avantage pour nous. Là, ce sera différent et un tout autre match. Ça ne va pas ressembler à ce qu’on a connu. Un « vrai » match de Coupe de France, à l’extérieur, avec la pression des supporters. On va bien travailler pour préparer ce match."


ES Thaon Football - FC Nantes

16èmes de finale - Coupe de France
Dimanche 22 janvier 2023, 18h30
Stade de la Colombière (Épinal)

Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
ZEbet
Leclerc Pôle Sud
Nantes Métropole
×