"des erreurs grossières et par excès d'individualisme" selon l'entraîneur nantais.">

12 juillet 2011

Amical : France U20 - FC Nantes (3-0)

Le FC Nantes s'est incliné face à l’Équipe de France U20 dans le cadre de son troisième rendez-vous amical d'avant-saison : 3-0. Face à des Bleuets bien rodés et déjà en jambes avant d'entamer leur parcours en Coupe du Monde ces prochains jours, les joueurs de Landry Chauvin ont bien négocié la première partie du match avant que les débats se gâtent lors d'une soirée rendue difficile par un terrible orage. Les "Jaune-et-Vert", plus poussifs au cours de la seconde heure de jeu, ont péché sur "des erreurs grossières et par excès d'individualisme" selon l'entraîneur nantais.

Les coéquipiers d'Ismaël Keita et de Vincent Sasso (photo) poursuivront leur campagne amicale et leur préparation avec deux nouveaux tests : face à Bastia, dès vendredi, puis contre le Stade Brestois, lundi soir, avant de se tourner vers le premier tour de Coupe de la Ligue, vendredi 22 juillet à Reims (20h).

France U20 - FC Nantes : 3-0
Match amical à Tignes de 3x40 minutes - Mardi 12 juillet à 18h00
Buts pour la France : Y. Tafer (60e et 104e) et E.Reale (68e)

1ère période : Zelazny (puis Dupé 8e) - Pereira, Vivian, Cheyrou, Cissokho - Vainqueur, Keita - Raspentino, Pancrate, Wiltord et Dalé

2ème période : Dupé - Alhadhur, Sasso, Ba, Tixier - Veretout, Trébel, Diallo, Bekamenga, Gakpe et Djordjevic

La réaction de Landry Chauvin, entraîneur du FC Nantes :

"Les conditions étaient difficiles avec la grêle et la chute de température (de 30°C à 8°C en quelques minutes). Nous avons aussi souffert de l'altitude avec un temps d'adaptation de 15 à 20 minutes pour nos deux équipes. Ceci-dit, il ne faut pas chercher d'excuse. Nous avons été poussifs. On accuse notre préparation. Ceci-dit, il faut distinguer deux périodes d'une heure : nous avons été cohérents, voire même au-dessus de cette jeune équipe de France avant la mésentente entre Maxime Dupé et Issa Cissokho à l'heure de jeu. Ensuite, c'était plus inconsistant avec trop de raids individuels et deux nouvelles fautes grossières. Notre apprentissage se poursuit... Il ne faut pas tout remettre en cause et faire un virage à 180°. Ce serait idiot. Le point négatif de la soirée est plutôt les blessures de trois joueurs : Erwin Zelazny après 8 minutes de jeu (genou), Jonathan Martins Pereira (épaule) et Filip Djordjevic (coup au mollet)".

Par A.D.