11 novembre 2011

Amical : FC Nantes - EA Guingamp (2-1)

Le FC Nantes a conclu par une victoire sa bonne semaine de travail au Centre Sportif de la Jonelière en venant à bout d'En Avant Guingamp à la Chapelle des Marais (2-1). Pris à défaut dès les premières minutes de jeu par une réalisation de Charly Charrier, les coéquipiers de Matheus Vivian ont résisté aux multiples assauts costarmoricains avant de trouver la faille sur penalty par Filip Djordjevic (34e), puis Florian Raspentino au cours d'une seconde période mieux maîtrisée (50e).

Landry Chauvin a profité de la trêve imposée par le calendrier international pour procéder à une revue d'effectif. L'entraîneur du FC Nantes, qui devait finalement se passer des services d'Adrien Trébel et de Damien Tixier, restés en soins, a offert du temps de jeu à l'ensemble de son groupe.

Articulée autour d'Ismaël Keita et de Bruno Cheyrou à la récupération du ballon, et avec l'apport de Fabrice Pancrate et de Mohamed Diallo sur les côtés, la formation nantaise offrait un visage inédit à l'entame d'une rencontre jouée tambour battant par des Costarmoricains en pleine bourre (13 points pris sur 15 possibles en championnat).

Charly Charrier, composant d'un triumvirat intenable avec Fatih Atik et Xavier Mercier, a pris le premier les initiatives en trompant la défense nantaise d'un tir imparable à bout portant (5e). Les Nantais, à la peine pour trouver la bonne carburation, ont résisté aux "Rouge et Noir" malgré plusieurs actions franches (24e, 27e et 30e) avant de trouver la faille sur une action de Fabrice Pancrate qui obtenait le penalty.



Filip Djordjevic n'a laissé aucune chance à Vincent Planté pour ramener le score à égalité avant l'entame de la seconde période où les Nantais ont affiché un visage différent. Les entrées offensives de Yongjae Lee et de Florian Raspentino ont offert plus de dynamisme concrétisé par l'attaquant originaire de Marignane. Sur un exploit personnel côté droit, Florian Raspentino a repiqué plein axe avant d'adresser une frappe détournée par Vincent Planté, mais qui franchissait finalement la ligne (50e : 2-1). Meilleurs dans la maîtrise collective et dans les intentions, les Jaunes auraient même pu alourdir le score par l'intermédiaire de l'attaquant sud-coréen (65e et 75e).

La réaction de Landry Chauvin, entraîneur du FC Nantes :

"De manière générale, c'est bien de renouer avec la victoire, même si il s'agit d'un match amical. Si on veut avoir des ambitions dans une saison, il faut gagner quelque soit le contexte. Après, il y eu deux mi-temps complètement différentes. La première ne m'a pas plu, pas parce que nous ratons des choses, mais parce que l'était d'esprit n'y était pas. On ne peut pas le tolérer. En deuxième mi-temps, nous avons montré un visage plus conquérant. A partir de là, nous avons formé un bloc équipe plus consistant, et nous avons défendu en avançant. Demain, nous allons jouer sur un terrain en Coupe de France qui sera peut-être compliqué. Il faut s'adapter et courir. On a rectifié le tir."



Les coéquipiers de Matheus Vivian renoueront avec la compétition dans le cadre de la Coupe de France, samedi 19 novembre (18h00), face à l'US Bouscataise au Stade Sainte-Germaine, à Bordeaux. Un rendez-vous que manqueront Adrien Trébel et Granddi Ngoyi, suspendus.

FC Nantes - EA Guingamp : 2-1 (1-1)

Match amical à la Chapelle-des-Marais (Loire-Atlantique)
Vendredi 11 novembre 2011 - 15h00
Stade de la Perrière - Affluence : 800 spectateurs environ
Buts pour Nantes : Djordjevic (34' sp) et Raspentino (50')
But pour Guingamp : Charrier (8')

Composition nantaise en première période : Riou (g) - Pereira, Vivian, Djilobodji, Sasso - Keita, Cheyrou, Pancrate, Diallo, Wiltord et Djordjevic

Composition nantaise en seconde période : Zelazny (g) - Pereira, Sasso, Vivian (puis Djilobodji 68e), Veigneau - Cheyrou, Keita - Dalé, Pancrate, Lee et Raspentino

Par A.D.