4 février 2013

Communiqué du Club

La Chambre de résolution des litiges (CRL) de la FIFA vient de rendre une décision étonnante dans le dossier d’Ismaël BANGOURA.

Il convient de rappeler qu’ Ismaël BANGOURA a été accueilli par le FC NANTES suite aux difficultés qu’il rencontrait au sein du Club d’Al Nasr.

Non content de ne pas le payer le club d’Al Nasr avait procédé à son désenregistrement, interdisant au joueur toute participation à des compétitions sportives.

Ismaël BANGOURA était donc libre de tout contrat.

Fort de l’accord obtenu par la FIFA, Ismaël BANGOURA signait au FC NANTES.

Dans sa décision, la CRL, tout en estimant qu’Ismaël BANGOURA avait bien été désenregistré, affirme que ce désenregistrement aurait été opéré avec l’accord du joueur.

La CRL estime également que bien que non rémunéré de l’intégralité de ses salaires, il aurait là encore accepté de ne pas être payé en temps et en heure.

Bien entendu, Ismaël BANGOURA dément avoir donné son accord pour quoi que ce soit.


Il n’en demeure pas moins vrai que la sanction est lourde tant financièrement que sportivement puisque qu’outre des dommages et intérêts à hauteur de 4,5 millions d’euros, la CRL inflige une interdiction de recruter au FC Nantes pour deux « mercato ».

Au moment de retrouver l’élite, le FC NANTES ne peut accepter une telle décision et va saisir sans délai le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) afin qu’une décision conforme au droit soit rendue.