16 janvier 2009

Interview : Alou Diarra avant Nantes-Bordeaux

Tombeurs du Paris SG et de Châteauroux en Coupe de la Ligue, les Girondins de Bordeaux surfent sur une dynamique positive avant de rencontrer le FC Nantes dans le cadre du "derby de l'Atlantique". Alou Diarra, rouage important du dispositif girondin, évoque le prochain rendez-vous à la Beaujoire : "un déplacement qui s'annonce périlleux" face à une formation nantaise en plein redressement.

La performance réalisée face au Paris Saint-Germain a marqué les esprits. Que retenez-vous de ce match ?
Alou Diarra : "Un match où Bordeaux a été efficace, solide et serein du début jusqu’à la fin. Le résultat est logique car nous avons maîtrisé cette équipe de Paris grâce à une grosse présence physiquement dans les duels. Nous avons aussi fait beaucoup d’efforts défensifs en restant bien en bloc. C’est un des matches références cette année, face à un concurrent direct pour le championnat. Nous entendions quelques critiques concernant Bordeaux, disant que nous n’étions pas capables de battre les "gros" et que nous ne gagnions que contre les petits. Nous avons prouvé le contraire en surclassant le Paris Saint-Germain. Si nous gardons cet état d’esprit dans tous les domaines, nous pouvons faire de belles choses."

Le "Derby de l'Atlantique" et la rivalité avec le voisin nantais signifient-ils encore quelque chose à vos yeux ?
Alou Diarra : "C’est un match important où nous allons essayer de continuer notre bonne série même si Nantes est mieux en ce moment. Pour les passionnés du football, bien évidemment, cette rencontre reste un événement important. Sur le terrain, nous savons que ce n’est plus le style à la nantaise qui est exercé comme auparavant avec des jeunes joueurs du centre de formation. Nantes compte des joueurs étrangers dans son effectif. Cependant, c’est une équipe de qualité qui peut faire la différence grâce à ses individualités comme Klasnic et d’autres."

Quel regard portez-vous sur le FC Nantes et son parcours depuis le match aller ?
Alou Diarra : "Nantes est une équipe qui reste sur d’assez bons résultats en championnat depuis quelques temps. Ce match ne sera pas chose facile hors de nos bases. Nous devrons montrer un visage conquérant comme nous le faisons actuellement pour ramener un résultat positif de ce déplacement qui s’annonce périlleux."

L'option offensive prônée par Laurent Blanc vous confère un rôle important à la récupération. Comment assumez-vous cette responsabilité ?
Alou Diarra : "Je m’adapte au système de jeu de l’équipe selon les rencontres. Je suis capable de jouer seul à la récupération si nous désirons prendre des risques pour porter le danger dans le camp adverse. Je peux également être épaulé par un second joueur avec moi, ce qui me permet parfois de souffler un peu. Ceci ne me pose pas de problème."

Que peut-on vous souhaiter pour cette nouvelle année ?
Alou Diarra : "A moi comme à l’ensemble de mes coéquipiers de gagner un titre et se qualifier pour l’UEFA Champions League. J’aimerais aussi m’imposer en équipe de France qui reste pour moi un objectif. De par son potentiel, Bordeaux doit être ambitieux pour être récompensé."

Par Propos recueillis par girondins.com - Crédit photos fcnantes.com