11 août 2019

Défaite d'une courte tête...

LOSC - FC Nantes (2-1)

Pour son tout premier rendez-vous de la Ligue 1 Conforama, saison 2019-2020, le FC Nantes s'est incliné de justesse sur la pelouse du LOSC, vice-champion de France en titre (2-1), au terme d'une rencontre équilibrée.

LE MATCH

Positionnés en 4-3-3, les Jaune et Vert entament ce match avec l'envie de bien débuter cette nouvelle saison de championnat. Les deux formations se neutralisent dans ces premières minutes de la rencontre mais le FCN va rapidement être victime de deux coups durs en ce début de match : la sortie sur blessure de Marcus Coco (14' – Lire « Fait du match »), puis l'ouverture du score nordiste quelques minutes plus tard. Sur un long dégagement de Fonte, depuis la défense du LOSC, Osimhen prend le dessus sur la paire Pallois-Wague avec sa vitesse avant de croiser parfaitement sa frappe pour battre Lafont (1-0, 19'). Touché, le FCN tente de réagir mais Lille procède en contre, son arme de prédilection. Bradaric, bien servi par Weah, manque totalement sa reprise. Le joueur était dans une très belle situation (34'). Incapables de vraiment se projeter sur le plan offensif dans ces première quarante-cinq minutes, les Canaris regagnent le vestiaire menés d'une courte tête.


Plus libéré et affichant un tout autre visage, le FC Nantes attaque cette deuxième période pied au plancher. Sur un raid solitaire de Kalifa Coulibaly, Abdoulaye Touré sert Andrei Girotto en retrait aux vingt mètres, plein axe. La tentative de Brésilien est déviée par Celik, ce qui trompe Maignan. Le but est d'ailleurs finalement attribué au défenseur du LOSC (1-1, 51').


Sur leur lancée, les joueurs de Christian Gourcuff sont tout près de prendre l'avantage mais Traoré voit sa frappe être détournée par Maignan, vigilant (53'). A vingt minutes du terme, Kalifa Coulibaly fixe la défense avant de décaler Moutoussamy. Le numéro 18 du FC Nantes se heurte à Mike Maignan, décisif à son premier poteau (70'). Nantes laisse passer sa chance et le LOSC, mieux en cette fin de match, en profite. Très en vue cet après-midi, Osimhen s'offre un doublé après une puissante frappe déclenchée dans un angle très fermé (2-1, 80'). C'est dur pour le FCN, qui ne parviendra pas à recoller une deuxième fois au score dans cette rencontre.

En difficulté en première mi-temps, le FCN a haussé le rythme lors du second acte. Mieux offensivement, les Canaris auraient mérité meilleur sort mais la nouvelle recrue lilloise, Victor Osimhen, en a décidé autrement. Nul doute que les Jaunes auront à cœur de relever la tête dès samedi prochain (17h30), pour la première à la Beaujoire, face à l'Olympique de Marseille. On compte sur vous !


LE FAIT DU MATCH

Coco touché

A la lutte à la course avec Celik, Marcus Coco, nouvelle recrue des Jaune et Vert, s'est bloqué le genou gauche dans le pelouse nordiste, sur un appui (14'). Le numéro 8 du FCN a immédiatement appelé les soigneurs, hurlant de douleur. Sorti sur civière, l'ancien guingampais semblait énormément souffrir... Bon courage Marcus !


LES CHIFFRES CLÉS :

1

Sur la pelouse du stade Pierre Mauroy de Lille, le néo-Nantais, Alban Lafont, a disputé son 99ème match de Ligue 1 Conforama. Le nouveau portier du FCN n'est plus qu'à une rencontre de la barre symbolique des 100 matches !

3

Ils étaient trois nouveaux joueurs du FCN (Lafont, Wague et Coco) à être titulaires dans le onze de départ aligné aujourd'hui sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy, le premier de la saison 2019-2020.


209

209 supporters des Jaune et Vert ont parcouru les 609 kilomètres qui séparent le stade de la Beaujoire du stade Pierre Mauroy du LOSC pour soutenir les Jaunes. Merci à eux pour le soutien tout au long de la rencontre !

LA PHRASE

Christian GOURCUFF : "C'est au moment où on pensait tenir ce point, qu'on a perdu ce match."

Par M.G