31 août 2019

Le FCN force le verrou héraultais

FC Nantes - Montpellier (1-0)

Pour son deuxième rendez-vous de la saison à la Beaujoire, le FC Nantes s'est imposé 1-0 devant le Montpellier Hérault Sporting Club. Un succès obtenu à quelques minutes de la fin. L'abnégation et le courage des joueurs de Christian Gourcuff ont été récompensés.

LE MATCH

Positionnés en 4-2-3-1, les Canaris attaquent cette rencontre avec l'envie de confirmer leur succès acquis la semaine passée sur la pelouse d'Amiens. Les Jaunes sont d'ailleurs les premiers à se montrer dangereux sur une très belle volée de Girotto, détournée en corner par Rulli (7'). Bien en place et dominateurs dans l'entrejeu, les Nantais sont à nouveau dans les vingt-cinq derniers mètres. Cette fois-ci, c'est le capitaine du jour qui s'illustre. A l'entrée de la surface et à la suite d'un très bon mouvement collectif, Abdoulaye Touré oblige le portier argentin du MHSC à se détendre. Le gardien montpelliérain, prêté par la Real Sociedad réalise une superbe parade (20'). Gênés par le pressing des hommes de Christian Gourcuff, les Héraultais parviennent tout de même à se procurer une très grosse situation en fin de première période. Trouvé dans la surface de réparation suite à une remise de la tête, Ferri se présente seul devant Lafont. Le dernier rempart nantais, peu sollicité jusque-là, réalise un arrêt de grande classe (41'), pour permettre aux siens de regagner les vestiaires sur un score de parité.

Au retour des vestiaires, les Jaune et Vert poursuivent sur leur lancée mais manquent de justesse. Pourtant à bonne distance, Abeid ne parvient pas à trouver le cadre sur plusieurs bonnes situations de jeu (49', 63', 75'). Dangereux par intermittence, les Montpelliérains manquent eux aussi de précision dans le dernier geste, à l'image d'une tête mal ajustée d'Hilton, pourtant esseulé (51'), avant de se heurter plus tard à un Nicolas Pallois sans doute décisif devant une reprise de Laborde (61').

A dix minutes de la fin de la partie, Christian Gourcuff lance son premier joker en la personne de Cristian Benavente, pour sa première sous le maillot jaune. Quelques instants plus tard, le Péruvien est à l'amorce du but libérateur signé Abdoulaye Touré. La Beaujoire exulte ! (1-0, 85', - Lire « Le Fait du match ».)

Dans une superbe ambiance, le FC Nantes tente d'enfoncer le clou. Seul au second poteau à la réception d'un bon centre, Simon voit sa volée enlevée in-extremis par Mendes (86'). Rulli, quelques instants plus tard, sauvera les siens à deux reprises devant Coulibaly (88', 90+1').

Grâce à cette victoire, la première de la saison à la Beaujoire, le FC Nantes grimpe provisoirement à la 5ème place de la Ligue 1 Conforama. Ce deuxième succès de rang en championnat, acquis au mental, permet aux Jaune et Vert d'aborder la trêve internationale avec sérénité. Prometteur.


LE FAIT DU MATCH

Abdoulaye Touré héroïque face aux Héraultais

Comme face à Marseille la saison passée, Abdoulaye Touré a ouvert son pied droit. Comme face à Marseille la saison passée, sa frappe a fait trembler les filets de la Beaujoire, devant la Tribune Loire. Auteur d'une action pleine de lucidité, le capitaine du soir a permis à son équipe de remporter les trois points de la victoire. Décisif à la 20ème minute de jeu devant Touré, Rulli n'a cette fois-ci rien pu faire devant l'inspiration du milieu de terrain jaune et vert, après un bon travail de Benavente et Simon sur le côté gauche.


LES CHIFFRES CLÉS :

1

Dans ce deuxième rendez-vous de la saison à la Beaujoire, le FC Nantes a vu plusieurs de ses joueurs connaître des premières. C'est notamment le cas de Moses Simon, auteur de sa toute première titularisation en L1. Rentré à moins de dix minutes du terme, Cristian Benavente (photo) a connu quant à lui, sa première sous le maillot jaune et vert.

9

Une nouvelle fois, la Beaujoire a chanté à la gloire de son guerrier argentin, Emiliano Sala, lors de la 9ème minute de jeu. Cette victoire, au forceps, lui ressemble énormément.

85

Comme face à Amiens, le FC Nantes a attendu la 85ème minute de jeu pour arracher la victoire. Si Moses Simon a enfilé le costume de sauveur dans la Somme, c'est un pur produit du centre de formation, en la personne d'Abdoulaye Touré, qui a délivré les siens ce soir, une semaine plus tard.

100

En marge de la rencontre, le dernier rempart des Jaune et Vert, Alban Lafont, a reçu un cadre pour célébrer ses 100 matches dans le championnat de France. C'était lors du premier match de la saison à la Beaujoire face à l'OM (0-0), il y a deux semaines.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF : "Même si on avait fait 0-0, j'aurais été content de notre prestation. Aujourd'hui, je pense qu'on a franchi un cap."

Par M.G