01 novembre 2020

Le FC Nantes ne passe pas la deuxième

FC Nantes - Paris SG (0-3)

Face au Champion de France en titre, les Jaune et Vert, pourtant auteurs d'une belle première période, ont craqué dans le second acte devant une équipe parisienne plus réaliste après le retour des vestiaires (0-3).

L’entame de la partie est équilibrée entre les deux formations. Si les Parisiens essaient de monopoliser le terrain et le cuir, ce sont bien les Jaunes qui se procurent la première très grosse occasion de la partie. Après un superbe numéro de Kolo Muani le long de la ligne de touche, Simon, esseulé au deuxième poteau ne parvient pas à pousser le ballon dans les filets déserts de Navas (16’ - Lire "Le fait du match"). Le Nigérian sera contraint de laisser sa place, quelques minutes plus tard, blessé. Nantais et Parisiens se font face et après avoir failli être passeur, Kolo Muani est tout proche de se transformer en buteur. Le néo-international Espoirs est trouvé à l’entrée de la surface de réparation. Sa frappe enroulée, après un crochet sur Pereira, passe à quelques centimètres de la lucarne de Navas, qui n’avait pas bougé (36’). Les hommes de Thomas Tuchel, plus insistants sur la fin de période, passent à leur tout près de prend l’avantage. Mbappé est d’abord empêché in extremis par Appiah (41’), avant d’être trouvé au point de penalty par Sarabia. La reprise en une touche de l’international tricolore est trop croisée (42'). Heureusement pour le FC Nantes. Dans les dernières secondes du temps additionnel, ce même Mbappé s’écroule dans la surface. M. Ben El Hadj ne bronche pas et renvoie finalement les vingt-deux acteurs sur ce score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, Paris, sur la lancée de sa fin de première période, repart vers l’avant. Ruiz, entré en jeu, combine avec Mbappé. Le natif de Bondy centre au deuxième poteau, au sol. Herrera, seul, reprend parfaitement le ballon du pied gauche et ouvre le score (0-1, 47’). Le coup est dur pour les Jaunes. Impuissant sur la réalisation d’Herrera, Lafont s’interpose cette fois-ci sur un corner rentrant de Mbappé (52’). Dix minutes plus tard, M. Ben El Hadj désigne le point de penalty après un contact (vraiment ?) entre Castelletto et Mbappé. Une décision confirmée malgré des ralentis qui semblaient dire le contraire… Qu’importe, le numéro 7 parisien s’élance et se fait justice lui-même (0-2 s.p, 65’). Un autre penalty est accordé, moins de cinq minutes plus tard, cette fois-ci en faveur des Jaune et Vert. L’occasion parfaite de revenir dans la partie, à vingt minutes du terme. Mais Bamba, pourtant appliqué, se heurte à la parade parfaite de Navas, parti du bon côté (69’). Un nouveau coup difficile à encaisser, tant l’opportunité était belle de relancer le match. Finalement, les joueurs de la capitale aggraveront encore un peu plus le score. Après une mauvaise passe de Louza, Sarabia, en renard dans la surface, ajuste Lafont d’un ballon piqué en première intention (0-3, 88’).

Bien présents dans le premier acte, les Canaris ont eu du mal dès le retour des vestiaires. Mbappé et ses coéquipiers ne se sont pas fait prier pour en profiter et faire preuve de réalisme par la suite. À présent, les Nantais sont d'ores et déjà tournés vers leur prochain rendez-vous en Ligue 1 Uber Eats ! Dimanche 8 novembre (15h), les hommes de Christian Gourcuff iront défier le FC Lorient, au Stade du Moustoir.



LE FAIT DU MATCH

Simon, l'occasion Ă©tait belle

Ça ne veut pas. Seul au deuxième poteau et à la réception du centre tendu de Kolo Muani, pourtant auteur d'une action de grande classe, Moses Simon a manqué le cadre à bout pourtant. L'occasion était parfaite pour prendre les devants et offrir sûrement, un nouveau visage à cette rencontre qui n'aura finalement pas tourné en faveur des protégés de Christian Gourcuff. Contraint de sortir sur blessure quelques instants plus tard, Simon a finalement été remplacé par Kader Bamba (25'). #Rageant.


LES CHIFFRES CLÉS

1

Arrivé en toute fin de mercato dans les rangs nantais, Jean-Kévin Augustin a disputé ses toutes premières minutes de jeu officielles sous la tunique jaune et verte. Entré en jeu à la 72ème minute de jeu, le joueur formé dans les rangs du Paris Saint-Germain a essayé de proposer des solutions sur le front de l'attaque, sans pour autant être trouvé à de nombreuses reprises. #JKA.


8

Numéro 8 sur le dos, Mehdi Abeid a livré une solide performance dans l'axe de la défense centrale. En conférence de presse, Christian Gourcuff a d'ailleurs salué le match de l'international algérien, qui n'avait jamais évolué à ce poste-là précédemment. "Il m'a fait plaisir parce qu'il a fait un bon match. Sur le plan défensif, dans son placement et dans ses sorties de balle. Pour l'avenir, ça peut sûrement lui donner des idées." #Poste.


9

Il aurait dû fêter ses 30 ans aujourd'hui. En ce 31 octobre 2020, le FC Nantes a tenu à rendre hommage à Emiliano Sala lors de la 9ème minute de jeu en affichant sur les écrans géants du Stade de la Beaujoire, une photo du buteur argentin. On ne t'oublie pas Emi... #Sala.


LE CLICHÉ DU MATCH

Imran Louza, brassard au bras

En l'absence de Nicolas Pallois (suspendu), le jeune joueur de 21 ans, formé au FC Nantes, a donc hérité le brassard de capitaine de l'équipe professionnelle pour la première fois de sa carrière ! #Capitaine.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF (entraîneur du FC Nantes), après la rencontre : "La déception, c'est de ne pas avoir réédité en deuxième période ce qu'on avait fait en première. On avait la capacité de les embêter. On a deux énormes occasions, on était dans le match..."



LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - Paris SG : 0-3 (0-0)

9ème journée de Ligue 1 Uber Eats - saison 2020-2021
Samedi 31 octobre 2020 - Coup d'envoi donné à 21h
Stade de La Beaujoire
BUTS : Herrera (47'), Mbappé (65'), Sarabia (88').
Avertissements : Blas (32'), Coco (67') Ă  Nantes ; Dagba (80') Ă  Paris.


Composition du FC Nantes :
Lafont - Appiah, Castelletto, Abeid, Traoré - Chirivella (Touré, 75'), Louza - Coco (Augustin, 75'), Blas (Pereira de Sa, 85'), Simon (Bamba, 25') - Kolo Muani.
Coach : Christian GOURCUFF

Composition du Paris SG :
Navas - Dagba, Danilo (Kehrer, 66'), Diallo, Bakker - Herrera, Gueye (Marquinhos, 66'), Rafinha (Kurzawa, 76') - Sarabia, Kean (Ruiz, 45'), Mbappé (Fadiga, 76').
Coach : Thomas TUCHEL



Par M.G