09 janvier 2021

Un bon point et une prestation encourageante

Montpellier - FC Nantes (1-1)

Pour leur premier déplacement de l'année 2021, les Jaune et Vert ont ramené un bon point de l'Hérault (1-1), dans le cadre de la 19ème journée de L1. Menés au score dès l'entame de la partie, les Canaris ont ensuite livré une copie encourageante pour la suite, en revenant, puis en passant tout près de s'imposer. Ce qui n'aurait pas été "volé" au vue de la prestation fournie, notamment lors du second acte.

Première mi-temps

Avec deux changements par rapport au match de mercredi soir à La Beaujoire (Fabio et Coco titulaires), les Jaune et Vert font face au pressing haut des locaux. La possession est montpelliéraine et sur leur toute première opportunité, les hommes de Michel Der Zakarian ouvrent la marque. Oyongo est à l’affût d’une frappe de Laborde repoussée sur sa ligne par Corchia. Du pied gauche et d’une frappe croisée, le latéral gauche du MHSC trompe Lafont (1-0, 6’).
Cueillis à froid sur ce début de match, les Jaune et Vert essaient de réagir. Coulibaly est devancé in extremis par Omlin sorti à sa rencontre (12’). Face à des Héraultais bien en place, les coéquipiers de Nicolas Pallois prennent le temps de faire circuler le ballon pour créer des décalages ou tenter de trouver la profondeur. La réaction est intéressante dans mais la dernière passe a dû mal à être juste. Par deux fois et sur coup franc, les Canaris ont l’occasion d’inquiéter Omlin. La première tentative de Corchia est renvoyée par le portier du MHSC (33’), la deuxième, de Girotto, n’est pas cadrée (34’). Ballon au pied, les Nantais tentent de déstabiliser le bloc héraultais mais en vain. On en reste là pour ces quarante-cinq premières minutes de jeu dominées par les Jaune et Vert, qui rentrent pourtant avec un but de retard.

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, les Jaune et Vert proposent un peu plus de percussion sur le plan offensif avec davantage de courses verticales. Des initiatives récompensées par l’égalisation d’Imran Louza, d’une magnifique frappe du pied gauche depuis l’entrée de la surface de réparation (1-1, 51’). Nantes pousse et dans la foulée, Abeid se projette vers l’avant mais sa tentative passe de peu à côté du poteau du dernier rempart suisse (52’). Les Montpelliérains sont pressés et s’agacent tandis que les visiteurs du soir continuent d’insister. Kolo Muani a d’ailleurs une franche opportunité. Lancé aux six mètres, ‘’RKM’’ frappe fort plein axe mais Omlin sort un arrêt de grande classe à bout portant (68’ - Lire "Le Fait du Match").
Peu dangereux dans le jeu les locaux essaient de réagir. D’une tête piquée suite à un coup franc de Delort, Hilton oblige Lafont à une très belle intervention (72’) ! Peu sollicité, le portier international Espoirs de l’Équipe de France se montre une première fois décisif, puis à nouveau en toute fin de match. Sur une nouvelle situation aérienne et une tête au second poteau de Delort à l’entrée du temps additionnel, le portier de 21 ans s'interpose comme un grand (90+1’) ! M. Letexier met un terme à ce match quelques secondes plus tard.

Malmenés durant le premier quart d’heure, les Jaune et Vert ont ensuite livré une très belle copie avec de l’envie, du jeu et des situations franches. Il n’aura manqué qu’un nouveau but pour faire la différence pour repartir du Sud avec les trois points de la victoire. Prochain rendez-vous en championnat, dimanche 17 janvier (15h) avec la réception du RC Lens à La Beaujoire. Il faudra confirmer le visage séduisant affiché ce soir.



LE FAIT DU MATCH

Kolo Muani, si près de faire la différence !

Il est arrivé lancé à pleine vitesse avant de se présenter aux six mètres face à Jonas Omlin, le portier du MHSC. Mais c'est bel et bien ce dernier qui a eu le dernier mot. Randal Kolo Muani n'est pas passé loin de récompenser sa belle prestation et celle de ses coéquipiers avec ce but qui aurait fait un bien fou aux Jaune et Vert. Mais le dernier rempart helvète du MHSC n'a rien voulu savoir. D'une parade du pied, il a contrarié les espoirs du jeune buteur du FC Nantes. Concernant la prestation d'ensemble de l'attaquant nantais, elle a été à l'image de l'équipe : plus qu'intéressante ! Percutant, il a pesé sur la défense montpelliéraine souvent prise de vitesse face aux accélérations de l'international Espoirs. Il n'aura manqué que ce petit but pour récompenser sa performance.



LE BUT NANTAIS

Louza, la "patte" gauche de qualité

Il ne s'est pas posé de question et il a bien eu raison ! Imran Louza, à l'entrée de la surface de réparation et suite à une belle remise en une touche de Marcus Coco, s'est retrouvé dans une position idéale. Plein de spontanéité et après un contrôle qui lui a permis d'enchaîner rapidement, le numéro 26 du FCN a fait mouche, trouvant le petit filet d'Omlin, impuissant et surpris. Avec ce but, Louza signe sa troisième réalisation de la saison, la première dans le jeu après deux buts sur penalty. Avec à la clé, une joie qui fait plaisir à voir pour le jeune gaucher formé dans les rangs de la Maison Jaune.



C'EST DIT !

Raymond DOMENECH (entraîneur du FC Nantes), après la rencontre : "Dans la maîtrise, on a été bien mieux que contre Rennes. Je retiens la qualité de cette deuxième mi-temps. On évolue, on avance. On part d'une situation complexe. Petit à petit, les joueurs vont prendre confiance."



LA FEUILLE DE MATCH

Montpellier HSC - FC Nantes : 1-1 (1-0)

19ème journée de Ligue 1 Uber Eats - saison 2020-2021
Samedi 9 janvier 2021 - Coup d'envoi donné à 21h
Stade de La Mosson
BUTS : Oyongo (6') pour Montpellier; Louza (51') pour Nantes.
Avertissements : Souquet (31’), Delort (55’), Le Tallec (59’), Ferri (73’), Congré (75’) à Montpellier.


Composition du Montpellier HSC
Omlin – Souquet (Sambia, 64’), Congré, Hilton (C), Cozza, Oyongo (Ristic, 64’) – Ferri, Chotard, Mollet (Le Tallec, 51’) – Delort, Laborde.
Coach : Michel DER ZAKARIAN

Composition du FC Nantes :
Lafont – Corchia, Girotto, Pallois (C), Fabio (Traoré, 44’) – Coco (Bamba, 82'), Touré, Abeid, Louza – Kolo Muani, Coulibaly.
Coach : Raymond DOMENECH



Par M.G